publicité

Le 4ème Salon des poupées noires, c'est dimanche à Paris

Pour la 4e année consécutive, à Paris, le Salon des poupées noires accueillera petits et grands le dimanche 1er décembre. Au programme, une exposition vente de poupées noires d’artistes provenant d’Afrique, de Grande-Bretagne, de France, des Etats-Unis, d'Islande et des Antilles-Guyane.

© DR
© DR
  • Par Rachida Bettioui
  • Publié le , mis à jour le

Situé à l'Espace Pelleport dans le 20ème arrondissement de Paris, cet événement attire les publics de tous âges et de tous les horizons, des parents aux enfants en passant par les collectionneurs. A l'origine de ce projet, la Guadeloupéenne Rosine Mondor, qui dirige l’association Poupée des Tropiques. Pour elle, la poupée noire « fait partie de la tradition ». Sa passion est née aux Etats-Unis quand elle a découvert des expos ventes de poupées noires : « The Black Doll Show ».
"Je ne savais que ça existait et j’ai voulu montrer ces poupées méconnues en France et offrir un lieu d’échange et de promotion aux créateurs de ces poupées" explique Rosine Mondor. "Au début, ce n’était qu’une passion et je me suis rendue compte que c’était devenu un enseignement. Il y a une dimension psychologique pour les enfants noirs. En effet, quand nous nous promenons dans les magasins et quand nos enfants nous demandent une poupée qui nous ressemble, nous constatons qu’il y a peu de choix de poupées noires. Pour Rosine Mondor, "tous les enfants devraient être représentés dans les jouets qu’ils utilisent à la crèche, à l’école ou à la maison".

© DR
© DR

D'authentiques curiosités

Rosine Mondor, présidente de l'association Poupées des tropiques

Cette année, quinze exposants seront présents, venus d’Afrique, de Guyane, des Antilles, des Etats-Unis, de Grande Bretagne et d’Islande. Pour Rosine Mondor (photo), "un vrai réseau international c'est mis en place et nous sommes très contents d'accueillir l'Islande pour la première fois".
Le public est invité à voir d’authentiques créations. Et, en flânant entre les stands, se laisser surprendre par d’étonnantes poupées, qu’elles soient en porcelaine, vinyle, tissu et autres matériaux recyclés.

De 10 à 300 euros

Pour les parents et les enfants, le salon propose un choix abordable de poupées noires et d’accessoires. Les prix varient mais ils restent accessibles à toutes les bourses. Commençant à 10 euros, les prix peuvent atteindre les 300 euros pour les collectionneurs prêts à mettre le paquet pour ces créations uniques.
Mais le message de Rosine reste le même : "Les poupées noires ne sont pas seulement des jouets mais une passerelle pour la tolérance et la compréhension. Il faut montrer aux enfants qu'il y a de belles poupées qui reflètent leur identité et enseigner les richesses de la diversité".
 

© DR
© DR

 

Salon des Poupées Noires

Dimanche 1er décembre 2013
De 10h30 à 18h
Espace Pelleport, 66 rue Pelleport
75020 Paris 
Metro : Pelleport, Gambetta, Porte de Bagnolet

Petit plus : un atelier gratuit où enfants et parents pourront apprendre à relooker les cheveux des poupées en passant du lisse au crépu. Il est possible de venir avec sa poupée.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play