outre-mer
territoire

Le Bafta du meilleur film à Londres pour "12 Years a Slave"

cinéma
steve mcqueen
Le réalisateur britannique Steve McQueen pose avec son trophée à la cérémonie des Bafta à londres, dimanche 16 février 2014 © AFP/CARL COURT
Le réalisateur britannique Steve McQueen a décroché dimanche à Londres le prix du meilleur film pour « 12 Years a Slave ». L’acteur principal du long métrage, Chiwetel Ejiofor, obtient quant à lui le prix du meilleur acteur. Mais un Steve McQueen peut en cacher un autre. 
Prophètes en leur pays ! Les deux stars londoniennes, le réalisateur Steve McQueen et l’acteur Chiwetel Ejiofor, ont gagné respectivement les prix du meilleur film et du meilleur acteur pour « 12 Years a Slave », lors de la cérémonie des Bafta (British Academy Film Awards), les trophées britanniques du cinéma, dimanche à Londres.
 
C’est donc une consécration de plus pour le film racontant l’histoire tragique de Solomon Northup, homme noir libre du Nord des Etats-Unis, kidnappé et envoyé en esclavage en Louisiane en 1841. Ce biopic, inspiré d’une histoire vraie, a déjà raflé le prix meilleur film dramatique aux Golden Globes de Los Angeles, en janvier. On attend maintenant les Oscars, le 2 mars, où le film est nommé dans neuf catégories.
 
« Il y a 21 millions d'esclaves à l'heure où je vous parle. J'espère juste que dans 150 ans, notre ambivalence ne permettra pas à un autre réalisateur de faire ce film », a déclaré Steve McQueen durant la cérémonie de remise des prix au Royal Opera House de Londres.
 

L’ « autre » Steve McQueen

Il existe un autre Steve McQueen. Pas l’acteur américain (1930-1980) immortalisé dans « Les Sept mercenaires », mais bien le Steve McQueen britannique, réalisateur de « 12 Years a Slave ». On le sait moins, mais Steve McQueen est l’un des artistes plasticiens les plus réputés au monde.

steve mcqueen 2
"Bear", 1993, installation de Steve McQueen au musée Schaulager de Bâle (Suisse) ©THOMAS DANE GALLERY, LONDON/STEVE MCQUEEN

A la fois photographe, sculpteur et vidéaste, les créations du metteur en scène (dans lesquelles il figure souvent) ont été exposées dans les musées et lors des événements les plus prestigieux. Citons en vrac, le Schaulager à Bâle, l’Art Institute de Chicago, le Museum of Modern Art de New York, la National Portrait Gallery à Londres, la Biennale de Venise, etc. En 1999, Steve McQueen a été le lauréat du Turner Prize, un prix d’art contemporain très important dans cette sphère. 
 
En 2003, réalisateur a ébranlé le monde de l’art du Royaume Uni. Envoyé en Irak par l’Imperial War Museum de Londres pour porter son regard sur la guerre, l’artiste choque en produisant une œuvre montrant des visages de soldats britanniques morts au combat, avec en arrière-plan le profil de la reine d’Angleterre. Son exposition est néanmoins un succès. A 44 ans, le réalisateur britannique né de parents de la Grenade est l’un des artistes les plus influents de sa génération. 

steve mcqueen 3
Photographie tirée de l'installation "Bear" (1993) de Steve McQueen (le réalisateur est sur la photo à droite) ©Marian Goodman Gallery, New York/Paris