outre-mer
territoire

Christiane Taubira reste garde des Sceaux

gouvernement
Christiane Taubira
Christiane Taubira avant une interview qu'elle a accordé à France ô en juin 2013 au Ministère de la Justice ©Cécile Baquey
Le secrétaire général de l'Elysée, René-Pierre Lemas a donné la liste des ministres qui composeront le nouveau gouvernement de Manuel Valls. Contrairement aux rumeurs qui ont couru ces derniers jours, Christiane Taubira conserve son poste de Ministre de la Justice.
On la disait en mauvais terme avec Manuel Valls. On la disait en difficulté concernant sa réforme pénale. Une réforme au sujet de laquelle Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur, avait d'ailleurs fait connaître sa désapprobation le 25 juillet dernier, dans un courrier adressé au président de la République. De plus, les magistrats qui avaient vu son arrivée d'un très bon oeil montraient ces derniers temps une certaine lassitude. La réforme annoncée du Conseil supérieur de la magistrature qui aurait permis de donner son indépendance au parquet se faisant toujours attendre. 

Taubira et les écoutes

Quant aux avocats, les écoutes de Nicolas Sarkozy et de son conseil Thierry Herzog a fait se lever un vent de contestation rare chez une profession qui ne cache pas son goût du secret. Christiane Taubira s'est défendue maladroitement dans cette affaire, s'emmêlant les pinceaux dans les dates. La ministre a même affirmé ne pas être en courant du dossier tout en exhibant des feuilles dont le contenu prouvera le contraire. 

Une icône de la gauche

Mais rien n'y fait, Christiane Taubira est devenue incontournable, voire insubmersible. L'ancienne députée guyanaise est la seule dans ce gouvernement à avoir fait voter une réforme sociétale de taille avec le mariage pour tous. Elle est devenue une icône de la gauche. Ses discours à l'Assemblée nationale resteront dans l'histoire et peu de ministres peuvent se prévaloir d'un tel talent oratoire. 

Une ministre de poids

Enfin, ces derniers mois, la ministre de la Justice, native de Cayenne en Guyane a fait l'objet de nombreuses attaques racistes : de la petite fille d'une dizaine d'années manifestant contre le mariage pour tous en scandant "une banane pour la guenon" à la une du journal Minute avec ce titre provocateur, "Taubira retrouve la banane". Le nouveau Premier ministre ne pouvait donc pas, ne pas garder dans son gouvernement Christiane Taubira. La seule question est : pourquoi Christiane Taubira reste à la justice ? Et la réponse est probablement que l'ancienne candidate à la présidence de la République en 2002 a désormais un tel poids politique qu'elle a choisi elle-même de poursuivre sa tâche. 
Publicité