publicité

George Pau-Langevin va devoir s'imposer au ministère des Outre-mer

La nouvelle ministre aborde ses fonctions rue Oudinot avec prudence et humilité. Face aux premières critiques et aux impatiences, elle promet d'imprimer sa marque, tout en conservant le cap fixé par Victorin Lurel, son prédécesseur. Une équation complexe.

© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
Au ministère des Outre-mer, comme à Matignon, personne n'ose croire à un état de grâce pour le nouveau gouvernement. Et les premières critiques émises dés hier sur la nomination de George Pau-Langevin montrent qu'effectivement, la période qui s'ouvre ne sera pas simple.
Entre la charge de Patrick Karam et celle de certains élus (le député Réunionnais Thierry Robert) relayés par les réseaux sociaux sur le thème "encore une Guadeloupéenne à l'Outre-mer", la ministre va devoir s'imposer rapidement.

Députée de Paris

Face à ces premières attaques, George Pau-Langevin rétorque qu'elle est en métropole depuis plus de 40 ans, qu'elle est une élue de Paris, "le sixième DOM" et n'est donc pas la représentante de la seule Guadeloupe. Elle souhaite prendre le temps de se plonger dans les dossiers ultramarins, qu'elle sait "importants et délicats". Lors de sa précédente expérience ministérielle, comme ministre déléguée en charge de la réussite éducative, George Pau-Langevin s'est déplacée à La Réunion, Mayotte, en Guyane, en Guadeloupe et à Saint-Martin notamment. En revanche, elle n'a été ni dans le Pacifique, ni à Saint-Pierre et Miquelon. 

L'ombre tutélaire de Victorin  Lurel

Lors de la passation de pouvoir avec Victorin Lurel, mercredi, George Pau-Langevin s'est très clairement et fortement positionnée dans la lignée de son prédécesseur et ami. Elle explique avoir de la considération et même de l'admiration pour l'ancien ministre. Gage de cette continuité qu'elle évoque, elle va conserver, en grande partie, l'équipe Lurel, les membres de son cabinet rue Oudinot, qui connaissent bien les dossiers ultramarins. Mais, sous peine de devoir rester dans l'ombre, elle va également devoir imprimer sa marque. Elle compte pour cela sur son expérience d'élu de terrain. Elle veut également rencontrer rapidement les élus ultramarins, qui sont pour elle des interlocuteurs essentiels. 

Un premier déplacement

Au lendemain de son installation rue Oudinot, George Pau-Langevin travaille à la mise en place de son cabinet et rencontre les personnels du ministère. Elle sait aussi que ses premiers agissements seront scrutés avec attention. Ainsi, le choix de son premier déplacement aura certainement valeur de symbôle. Pour l'heure, aucune décision n'est prise. 

George Pau-Langevin sur France Ô

La ministre des Outre-mer était jeudi soir l'invitée du journal de France Ô, à 19h40. Une interview à revoir par ici.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play