Européennes 2014 : Qui vote, quand et pourquoi ?

politique
Parlement européen
©France Ô
Les élections Européennes se déroulent les 24 et 25 mai 2014. Pour tenter d'éviter l'abstention massive constatée lors des précédents scrutins européens, cette année, certaines régions et collectivités d'Outre-mer votent ce samedi 24 et d'autres le lendemain. 

Qui vote ?

Pour voter, il faut être citoyen de l'un des 28 pays membres de l'Union Européenne. Il faut avoir 18 ans et être inscrit sur les listes électorales. Vous votez là ou vous résidez en Europe. Un Guadeloupéen qui vit à Londres y vote, à condition d'y être domicilié. A l'inverse, un citoyen  Allemand qui réside à Saint-Denis de La Réunion y votera, à condition d'y être officiellement domicilié.
  

Vote le samedi

C'est en fonction des décalages horaires par rapport au continent européen que votent les différentes régions ou collectivités des Outre-mer. 

C'est pour tenter de limiter l'abstention généralement  massive que les électeurs de certains départements ou collectivités ultramarines, votent ce samedi 24 mai. C'est le cas en Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Pierre et Miquelon, Polynésie, Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Cela permettra aux électeurs de ces DOM-COM de pouvoir aller voter le samedi, quelques heures avant l'ouverture des bureaux de vote dans l'hexagone. Car compte tenu du décalage horaire défavorable, s'ils votaient le dimanche, les bureaux de vote fermeraient plusieurs heures après ceux de l'hexagone et les résultats nationaux seraient déjà connus...Pas idéal pour aller voter !

Vote le dimanche

En revanche, à La Réunion, Mayotte, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna, les électeurs voteront le dimanche 25 mai, comme dans l'hexagone. 

Objectif du vote décalé : limiter l'abstention

Lors des derniers scrutins européens, l'abstention s'est révélée particulièrement massive dans les Outre-mer.
En 2009, seuls 23% des électeurs ultramarins ont voté (40,6% de votants au niveau national).
Régions par régions, les taux de participation 2009 sont impressionnants :
  • Saint-Martin 11%
  • Guyane 12,5%
  • Martinique 13,8%
  • Guadeloupe 14,6% 
  • Saint-Barthélémy 14,6%
  • Saint-Pierre et Miquelon 21,3%
  • Nouvelle-Calédonie 21,8%
  • Polynésie 22,5%
  • Mayotte 32,8%
  • La Réunion 33%
  • Wallis et Futuna 40% 
En 2004, la participation était légèrement supérieure avec 27,7% de votants Outre-mer.