publicité

Hommage à Barbès le Guadeloupéen

Georges Pau-Langevin, la ministre des Outre-mer, a dévoilé dimanche une plaque en hommage à Armand Barbès, né en Guadeloupe en 1809. 

George Pau Langevin a lu à la tribune une lettre de Victor Hugo à Armand Barbès dont le poète saluait "la grande âme". © Louis-Gérard Salcede
© Louis-Gérard Salcede George Pau Langevin a lu à la tribune une lettre de Victor Hugo à Armand Barbès dont le poète saluait "la grande âme".
  • Par Louis-Gérard Salcède
  • Publié le
Barbès est connu dans le monde entier pour son boulevard, son quartier et son métro situés au pied de Montmartre à Paris. Mais beaucoup ignorent que ce député, illustre républicain, héros des Révolutions de 1830 et 1848, est Guadeloupéen. C'est cette réalité méconnue qu'a voulu faire mettre en exergue le Cumab (Comité des Ultramarins pour la Mémoire d'Armand Barbès).

Armand, tel est son prénom- méconnu lui aussi- est né à Pointe à Pitre en 1809. De père originaire de Carcassonne dans l'Aude, qui s'est installé en Guadeloupe en 1801, et de mère créole guadeloupéenne, Barbès marquera l'histoire de France en étant un révolutionnaire et un républicain intransigeant qui défendra jusqu'au bout les valeurs de Liberté, d' Egalité et de Fraternité.

Ce dimanche, George Pau Langevin, ministre des Outre-mer - elle aussi née à Pointe à Pitre en Guadeloupe- a dévoilé une plaque en l'honneur d'Armand Barbès apposée le long du métro Barbès-Rochecouart dans le 18e arrondissement en présence de plusieurs personnalités et élus de Paris et de la région parisienne.


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play