Nucléaire : d'importants travaux vont débuter sur l'atoll de Moruroa en mai 2015

nucléaire
Moruroa
Vue aérienne de Moruroa, datée du 6 juin 2000 ©ERIC FEFERBERG / AFP
Deux entreprises ont été choisies par le ministère de la défense pour construire une base-vie capable d'accueillir 250 personnes sur Moruroa, l'atoll polynésien qui a abrité les essais nucléaires. Objectif : moderniser le système de surveillance du site sensible. 
C'est La Tribune qui révèle l'information : les entreprises Sodexo Défense Services et LogisticSolutions viennent de signer un contrat avec le ministère de la Défense.

A partir de mai 2015, ces entreprises entameront la construction d'une base-vie sur Moruroa, capable d'accueillir 250 personnes.
Cette base permettra de mettre en place la logistique nécessaire pour les travaux de modernisation du système Telsite, le système de surveillance radiologique et géomécanique de l'atoll qui fut le théâtre de 138 essais nucléaires français entre 1966 et 1996. 

Le contrat passé entre le ministère de la Défense et les deux entreprises est de 30 millions d'euros (3,5 milliards CFP).

Des emplois pour les polynésiens

Selon les informations de La Tribune, les deux entreprises ont pris l'engagement de favoriser l'emploi local. Pour la construction de la base-vie  et sa gestion quotidienne, ce sont majoritairement des salariés de Polynésie qui seront recrutés.

Les entreprises polynésiennes bénéficieront également de ce chantier à Moruroa : le contrat signé prévoit que pour l'approvisionnement de la base, l'hygiène, ainsi que le fret maritime et aérien, les entreprises du pays seront choisies.  

Les retombées de la base-vie pour l'économie locale sont estimées entre 7 et 10 millions d'euros  (835 millions CFP à 1,2 milliard CFP).
 
Moruroa ou Mururoa ?
En France hexagonale, cet atoll polynésien est connu sous le nom de Mururoa depuis le premier essai nucléaire qui y a été pratiqué le 2 juillet 1966. C'est ainsi que les militaires français ont pris l'habitude d'appeler cet atoll. Mais en langue polynésienne, son nom est bien Morurua.