Election du sportif de l'année 2014 : l'apothéose pour William Rolle en karaté

sportif ultramarin
William Rolle
William Rolle célèbre son titre de champion du monde de karaté à Brême. ©CARMEN JASPERSEN / AFP
Comme chaque jour jusqu'au 23 janvier, la1ere.fr vous propose le portrait d'un des quinze candidats sélectionnés pour décrocher le trophée du meilleur sportif ultramarin 2014. Aujourd'hui, William Rolle, champion du monde de karaté en novembre à Brême en Allemagne. 
Les lumières des projecteurs ne sont pas autant braqué sur les tatamis de karaté qu'au judo. Mais en 2014, les deux arts martiaux japonais ont un point commun : avoir un champion du monde un Français. Loin de l'aura médiatique de Teddy Riner et ses 8 titres de champions du monde, le Guadeloupéen William Rolle a remporté en 2014 son premier sacre mondial dans la catégorie des -67 kg, à Brême, en Allemagne.


William Rolle au micro de La 1ère

Pour cette star du karaté français, ce titre sonne comme une apothéose à 28 ans. Après plusieurs échecs douloureux, William Rolle a remporté le plus prestigieux des succès dans un sport qui n'est pas olympique. "Il me manquait cette médaille. La finale a été un combat de fierté et d'honneur. Hanafy (le tenant du titre égyptien), c'est lui qui m'a privé du titre à domicile, à Paris en 2012. Je me devais de laver cet affront", confiait Rolle à l'issue de sa victoire. 

Un départ à la retraite ?

Lors des Mondiaux historiques pour la France en 2012, Rolle s'était incliné en demi-finales devant l'Egyptien Hanafy. Pour Brême, il s'est préparé durement tout au long de la saison, mettant entre parenthèses son métier de kinésithérapeute. Assisté de son épouse, qui le "coache mentalement", il veut "être un modèle pour son fils" de 10 mois. Déjà double médaillé mondial et double champion d'Europe (2012, 2013), ce natif de Sarcelles arrive au terme de sa carrière et avait même annoncé que ces championnats du monde seraient sa dernière compétition. "C'est vrai que je l'ai dit et que cette médaille d'or clôturerait bien ma carrière. Mais il faut voir. Je vais prendre des vacances et réfléchir", soulignait-il alors.

À seulement 28 ans, il peut encore rêver de victoires. 

Votez pour élire le champion des champions

Vous avez jusqu'au 23 janvier 2015 pour élire le meilleur sportif ultramarin de 2014. Pour voter, c'est par ici.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live