Election du sportif de l'année 2014 : Raphaël Varane, déjà capitaine

sportif ultramarin
Raphaël Varane en 2014
Raphaël Varane célèbre son but face à la Suède le 18 novembre avec l'Equipe de France. ©FRANCK FIFE / AFP
Le jeune défenseur du Real de Madrid et de l'équipe de France est déjà incontestable dans son club, actuellement le meilleur du monde, et en sélection. À seulement 21 ans ! Il a connu une année 2014 exceptionnelle en remportant la Ligue des champions et la Coupe du Roi avec le Real.
Il y a ces rock-stars qui, à 60 années passées, respirent toujours la jeunesse. Et il y a Raphaël Varane, qui, à 21 ans, fait déjà figure de "vieux" dans le football. En 2014, le jeune défenseur d'origine martiniquaise a poursuivi son ascension météorite en remportant la Ligue des champions et la Coupe du Roi avec le Real de Madrid et en atteignant les quarts de finale de la Coupe du monde avec les Bleus. L'ancien Lensois a même porté trois fois le brassard de capitaine de l'Equipe de France, dont deux comme titulaire, cette année lors de matchs amicaux face à la Suède, l'Arménie et la Serbie. Ce qui en fait le plus jeune capitaine tricolore de l'après-guerre. 

"Je n'ai pas hésité du tout à lui donner le brassard, expliquait le sélectionneur Didier Deschamps à l'issue du nul (1-1) face à la Suède. Il sait que j'ai confiance en lui et il transpire tellement la tranquillité et la sérénité que je n'ai pas pris de risque, je savais que ça n'allait pas le déséquilibrer". Son entraîneur au Real de Madrid, Carlo Ancelotti voit également en lui un immense potentiel : "Je le vois comme un jeune joueur du Real Madrid. Nous avons besoin de lui et nous devons l'aider s'il vit un moment difficile. Mais nous avons là l'un des meilleurs défenseurs du monde."

Son premier but avec les Bleus

Tout n'a pas été rose pour Varane en cette année 2014. Il est coupable de l'erreur défensive sur le but de l'Allemagne où Hümmels l'a bousculé pour ouvrir le score en quarts de finale de la Coupe du monde (0-1), et son année en club a été perturbée par les blessures. Mais le défenseur madrilène a toujours brillé en club aux côtés des stars planétaires que sont Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos ou Gareth Bale. Surtout, Varane a ouvert son compteur buts avec les Bleus en plaçant un superbe coup de tête face à la Suède (1-1). "C'est bien, au-delà du fait qu'il était capitaine. Il a un beau jeu de tête offensif et il marque avec le Real Madrid. C'est bien qu'il ait pu débloquer la situation", disait de lui Didier Deschamps au coup de sifflet final.


Varane au micro de La 1ère


De son année avec les Bleus, Raphaël Varane confiait pour sa part: "Je suis évidemment content d'ouvrir mon compteur buts. Le fait d'être à nouveau capitaine, c'est la cerise sur le gâteau. L'année a été très bonne, on l'a clôturée en beauté. Notre objectif, quoi qu'il arrive, reste l'Euro-2016, qui va arriver vite." Le défenseur martiniquais peut regarder le futur sereinement, il sera toujours un "jeune" en 2016, puis pour la Coupe du monde 2018. 
 

 

Votez pour élire le champion des champions

Vous avez jusqu'au 23 janvier 2015 pour élire le meilleur sportif ultramarin de 2014. Pour voter, c'est par ici.