publicité

Arianespace compte faire au moins aussi bien en 2015 après une année 2014 record

Arianespace compte faire aussi bien en 2015 qu'en 2014, soit au moins 11 lancements de satellites, tout en continuant à fourbir ses armes face à une concurrence renouvelée.

© arianespace
© arianespace
  • la1ere.fr avec AFP
  • Publié le
"En 2014, nous avons effectué une année record avec 11 lancements", a déclaré mardi 6 janvier  le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, à l'occasion de la présentation de ses voeux à la presse. Pour 2015, "notre objectif est de faire au moins aussi bien qu'en 2014. On aimerait atteindre cette performance, voire la dépasser", a-t-il poursuivi.

 

Un chiffre d'affaires record

"Arianespace a lancé davantage que ses trois principaux concurrents réunis", a-t-il ajouté. La société devrait ainsi réaliser en 2014 le chiffre d'affaires le plus important depuis la création d'Arianespace, soit 1,367 milliard d'euros. Arianespace a également établi un record en termes de masse mise en orbite, avec 77,1 tonnes pour 23 satellites, dont 5 institutionnels, a-t-il indiqué.

Au total, ce sont 502 satellites qui ont été lancés par Arianespace depuis sa création, a souligné Stéphane Israël. Au cours de l'année 2014, Arianespace a par ailleurs signé 14 contrats de lancements et remporté 9 contrats sur 18 ouverts, soit 50% du marché commercial. 

 

Un carnet de commandes bien rempli

Arianespace a dans son carnet de commandes 33 des 63 satellites commerciaux géostationnaires à mettre en orbite dans les années à venir, soit "plus de la moitié des satellites géostationnaires qui seront prochainement mis sur orbite", s'est félicité Stéphane Israël. La société a un carnet de commande qui représente plus de trois années d'activités pour une valeur de plus de 4 milliards d'euros, selon le PDG.

Stéphane Israël s'est également réjoui du rééquilibrage du portefeuille de satellites d'Arianespace, qui est actuellement constitué de 55% de gros satellites pour 45% de petits, alors que celle proportion était de 2/3-1/3 au début de l'année.

 

 

Ariane 6, la bonne nouvelle

Il a enfin rappelé l'étape importante pour la filière européenne, avec la décision de lancer le projet Ariane 6, qui remplacera à terme l'actuelle Ariane 5 et doit être opérationnelle en 2020, prise lors de la conférence ministérielle de l'Agence spatiale européenne (ESA) début décembre à Luxembourg.
Pour autant, Arianespace ne va pas attendre cette échéance pour améliorer sa compétitivité dans le cadre de la nouvelle gouvernance de la filière avec la création de la coentreprise Airbus Safran en 2014.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play