outre-mer
territoire

Election du sportif de l'année 2014 : Le coup d'épée en or d'Ulrich Robeiri

sportif ultramarin
Ulrich Robeiri et WIlhem Belocian
L'épéiste guyanais Ulrich Robeiri et l'athlète guadeloupéen Wilhem Belocian ont respectivement été désignés "meilleur sportif ultramarin 2014" et "meilleur espoir" ©la1ere.fr
Comme chaque jour jusqu'au 23 janvier, la1ere.fr vous propose le portrait d'un des quinze candidats sélectionnés pour décrocher le trophée du meilleur sportif ultramarin 2014. Aujourd'hui, Ulrich Robeiri, champion du monde en individuel en escrime à Kazan en Russie. 
Après une décennie passée à collectionner les trophées par équipes, Ulrich Robeiri, 31 ans, a conquis son premier titre individuel aux Mondiaux de Kazan. L'épéiste guyanais, qui avait déjà été médaillé de bronze en individuel, s'est imposé en finale face au Sud-Coréen Park Kyoung-Doo sur le score de 15 touches à 12. Ce sacre, qui résonne comme une apothéose dans la carrière d'Ulrich Robeiri, déjà sextuple champion du monde par équipes. 

"En arrivant ici, j’avais une seule intention : aller jusqu’au bout. Ces dix années d’échec, il fallait à tout prix les effacer", nous avait-il confié revanchard après son succès. "En individuel, c'est l'aboutissement d'un travail depuis tant d'années. Depuis ma médaille de bronze aux Mondiaux 2003, j'avais connu pas mal d'échecs", ajoutait-il dans une interview accordée au Parisien

Un nouveau titre en équipe

Aux côtés de Gauthier Grumier, Daniet jerant et Jean-Michel Lucenay, Ulrich Robeiri a également ajouté une victoire par équipe en épée à son incroyable palmarès dans cette discipline, avec maintenant six titres mondiaux ! En battant de nouveau la Corée du Sud en finale. "On retrouve cette place qu'on a eu pendant plusieurs années en équipe. On s'est vraiment battu tous les quatre. Et il y a aussi tout le groupe avec qui on s'entraîne qui était derrière nous. C'est aussi pour eux qu'on est allé chercher cette médaille d'or", déclarait le Guyanais au micro de La 1ère après ce sacre à Kazan. 

À 32 ans, le Guyanais peut encore rêver d'un sacre aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Lui qui a déjà remporté l'or olympique à Pékin... dans le tournoi par équipe évidemment. 

Votez pour élire le champion des champions

Vous avez jusqu'au 23 janvier 2015 pour élire le meilleur sportif ultramarin de 2014. Pour voter, c'est par ici.

Publicité