outre-mer
territoire

La famille de la policière martiniquaise présente dans la marche républicaine à Paris

attentats
Famille Clarissa
La famille de Clarissa lors du rassemblement à Paris ©PATRICK KOVARIK / AFP
La famille de la policière martiniquaise tuée jeudi dernier, à Montrouge, par A.Coulibaly, était présente en tête du cortège, dimanche à Paris. Auparavant, un hommage a été rendu à la jeune femme à Montrouge, la ville où elle était policière municipale. 
François Hollande a rencontré ou téléphoné aux familles des 17 victimes de cette vague d'attentats. Il a ainsi pu joindre la mère de Clarissa, la policière martiniquaise tuée jeudi à Montrouge. Une partie de la famille de la jeune femme de 26 ans était présente en tête du cortège dimanche à Paris, avec les autres familles des victimes.

Hommage à Montrouge

Plus tôt dans la journée de dimanche, un hommage a été rendu à Clarissa dans la ville de Montrouge, où elle était policière municipale stagiaire. Regardez le reportage d'Outre-mer 1ère/France Ô :


Cérémonie officielle mardi

Demain, mardi 13 janvier, une cérémonie officielle en hommage aux trois policiers tués, se déroulera à 11h à la préfecture de police de Paris. Cette cérémonie sera présidée par François Hollande, qui prononcera un discours.
Franck Brinsolaro, 49 ans, chargé de la protection du dessinateur Charb, a été tué mercredi dans l'attentat contre Charlie Hebdo. 
Arrivé quelques instants plus tard sur les lieux du carnage, Ahmed Merabet, 40 ans, brigadier du commissariat du XIe arrondissement, a été blessé puis froidement abattu à bout portant par l'un des frères Kouachi.
Le lendemain, une policière municipale, non armée, Clarissa Jean-Philippe, 26 ans, a été tuée dans une attaque revendiquée par Amédy Coulibaly.
 



Publicité