Election du sportif de l'année 2014 : Michel Bourez, l'étoile du surf polynésien

sportif ultramarin
Michel Bourez
Michel Bourez, le 24 août lors de l'épreuve du Pro Billabong Tahiti. ©GREGORY BOISSY / AFP
Comme chaque jour jusqu'au 23 janvier, la1ere.fr vous propose le portrait d'un des quinze candidats sélectionnés pour décrocher le trophée du meilleur sportif ultramarin 2014. Aujourd'hui, Michel Bourez, vainqueur de deux étapes du World tour de l'ASP. 
En 2014, la saison de Michel Bourez a ressemblé à la pratique du surf. Par moments au creux de la vague, parfois surfant sur les crêtes de l'océan. Mais le tableau général ressemble davantage à l'un de ces tubes qu'affectionne les surfeurs plutôt qu'à une mer houleuse. Le Polynésien Michel Bourez, originaire de l'île de Rurutu, a remporté deux manches du circuit mondial de l'Association des surfeurs professionnels (ASP) à Rio (Brésil) et Margaret (Australie), et a bouclé la saison à une magnifique 5e place au classement général.
Michel Bourez en 2014 |Create infographics
Jamais un Français n'avait fait aussi bien dans une discipline ultra-dominée par les Américians et Australiens (36 titres de champion du monde sur 39 depuis la création du circuit mondial). Jamais non plus un Tricolore n'avait remporté deux étapes du Circuit mondial de l'ASP. 

"Spartan", son surnom, "Il a tous les atouts dans sa main. Il a appris à gagner cette année, disait de lui Michel Plateau le DTN de la Fédération française dans une interview accordée à Slate. Mais la force des très grands, comme Fanning ou Slater, c’est de toujours signer un top 5, quelque soit le spot et les conditions. Là, Michel a fait un bon début de saison avant de s’écrouler un peu ensuite."

Il peut rêver du titre de champion du monde 

Hors du circuit mondial, Michel Bourez a signé un autre exploit en triomphant lors de l'une des trois manches de la Vans World Cup (une épreuve mythique composée de trois,étapes à Hawaii), sur la mythique vague de Sunset à Hawaii. Un trophée de plus récolté lors de cette fructueuse année 2014.
Mais dans sa saison, Michel Bourez a aussi été parfois dans le creux de la vague. Notamment entre ses succès sur les vagues de Rio puis de Sunset. "Je suppose que je vais devoir prendre cela comme une leçon ! Si près du but ... C'est dur de perdre, mais j'ai fait de mon mieux face à Mick Fanning et Jordy Smith. Ils ont obtenu une meilleure note que moi!", confiait-il après sa défaite sur le spot de Trestles en Californie

Mais en 2014, le surfeur de Rurutu a démontré qu'il était au niveau des meilleurs de la planète dans ses meilleurs jours. Il est aussi devenu la star du surf français qui avec lui peut croire fermement en un premier titre de champion du monde dans les prochaines années. 

Votez pour élire le champion des champions

Vous avez jusqu'au 23 janvier 2015 pour élire le meilleur sportif ultramarin de 2014. Pour voter, c'est par ici.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live