publicité

Il s'envoie une lettre avec un autocollant Banane de Guadeloupe et de Martinique !

Un habitant d'un petit village des Charentes, Saint-Michel dans le Sud-Ouest de la France s'est amusé à s'envoyer une lettre avec un timbre Banane de Guadeloupe et de Martinique qu'il a décollé préalablement du fruit. A sa grande surprise, la lettre qu'il s'était adressée est arrivée à destination.  

Timbre Banane de Guadeloupe et de Martinique © DR
© DR Timbre Banane de Guadeloupe et de Martinique
  • La1ère.fr
  • Publié le , mis à jour le
C'est la Charente Libre qui raconte cette histoire insolite. Le quotidien local retrace la petite aventure postale d’Alain, habitant de Saint-Michel, commune paisible de 3 279 âmes située dans les Charentes. "Il avait envie de s’amuser, raconte le quotidien local, alors il s’est envoyé une lettre. Et à la place du timbre, il a collé un simple autocollant enlevé d’une banane". 

"Je voulais voir ce qui allait se passer", raconte-t-il à la Charente Libre. A sa grande surprise, la lettre est bien arrivée à destination, c’est-à-dire chez lui, "sans qu’il n’ait à payer la moindre surtaxe", précise le quotidien local. L’autocollant Banane de Guadeloupe et de Martinique a été oblitéré comme un affranchissement normal. La preuve ci-dessous, toujours grâce à la Charente Libre :

Lettre postée avec un timbre Banane de Guadeloupe et de Martinique © DR
© DR Lettre postée avec un timbre Banane de Guadeloupe et de Martinique


"Pas de petites économies !"

Et la Charente Libre de conclure, tel un bon paysan français : "Etant donné que le prix moyen du kilo de bananes est de l’ordre de 1,80 € et que la banane standard pèse une centaine de grammes, en arrondissant, l’autocollant de la banane revient donc à 0,20 € environ, contre 0,76 € le timbre. Il n'y a pas de petites économies ! ".
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play