Le Martiniquais Djénhael Maingé ne signe finalement pas à Angers, malgré des "qualités techniques indéniables"

football
Djénhael Maingé lors du match du Club Franciscain contre le FC Nantes, le 3 janvier 2015 à la Beaujoire.
Djénhael Maingé lors du match du Club Franciscain contre le FC Nantes, le 3 janvier 2015 à la Beaujoire. ©Léia Santacroce
Après avoir passé deux semaines à l’essai au sein de l’équipe réserve du SCO d’Angers, le footballeur martiniquais Djénhael Maingé n’a finalement pas été retenu. L’entraîneur lui reconnaît néanmoins d’indéniables qualités techniques.
Pas de SCO d’Angers pour Djénhael Maingé, la décision du club est tombée ce jeudi. Après deux semaines à l’essai à Angers (Ligue 2), le Martiniquais n’a finalement pas été retenu. Patrice Sauvaget, l’entraîneur de l’équipe réserve (CFA 2), lui reconnaît néanmoins des "qualités techniques intéressantes", "beaucoup de vitesse" et un "très bon état d’esprit". "Il s’est peut-être montré un peu timide, jeudi matin, dans son match contre l’équipe professionnelle, mais ça n’enlève rien à son niveau de jeu !", ajoute-t-il.

Djénhael Maingé n’a pas prévu de rentrer immédiatement en Martinique. D’après le SCO d’Angers, il n’est pas impossible qu’il soit pris à l’essai ailleurs avant la fin du mois. L’attaquant du Club Franciscain (division d’honneur) s’était fait remarquer lors de son match contre le FC Nantes (Ligue 1), le 3 janvier dernier, en 32èmes de finale de la Coupe de France. Malgré une défaite 4-0, le club amateur n’avait pas démérité. A l’issue de la rencontre, l'entraîneur du FC Nantes, Michel Der Zakarian, avait d’ailleurs eu ces mots : "Le petit Maingé nous a posé des problèmes !".