publicité

Mayotte : le président du département aspergé de bouse

Le président du Conseil général de Mayotte, Daniel Zaïdani, a été victime d’une agression, jeudi. Alors qu’il était en pleine réunion dans l’hémicycle, quatre jeunes agriculteurs l’ont aspergé de purin, un mélange d’excréments et d’urine de poules.

Deux bouteilles remplies de purin ont été déversées sur Daniel Zaïdani, le président du Conseil Général de Mayotte. © Daniel Zaïdani / FACEBOOK
© Daniel Zaïdani / FACEBOOK Deux bouteilles remplies de purin ont été déversées sur Daniel Zaïdani, le président du Conseil Général de Mayotte.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Drôle de réunion pour le président du Conseil général de Mayotte, jeudi. En présence d'une cinquantaine de personnes dans l'hémicycle, Daniel Zaïdani s’apprête à signer des conventions de soutien avec de jeunes entrepreneurs, lorsqu'il est aspergé de purin par des agriculteurs mécontents.

Du purin dissimulé dans des bouteilles de coca


"Ils étaient deux, chacun avait une bouteille de coca dans les mains, raconte l’un des témoins de la scène, à Mayotte 1ère. Ils se sont avancés vers le président et ont ouvert des bouteilles, j’ai cru qu’ils allaient le servir mais ils lui ont versé dessus les deux bouteilles." A l’intérieur, ce n'est pas du soda mais un mélange d’excréments et d’urine de poules.

Le purin était dissimulé dans deux bouteilles de coca. © Daniel Zaïdani / FACEBOOK
© Daniel Zaïdani / FACEBOOK Le purin était dissimulé dans deux bouteilles de coca.

Les quatre jeunes, membres du syndicat des Jeunes agriculteurs, ont ensuite quitté l’hémicycle dans le calme. Ils ont depuis été arrêtés par la police et conduits au commissariat de Mamoudzou. Ce n’était leur premier coup d’essai. Mécontents de la politique agricole menée par le département, ils avaient déjà, il y a quelques semaines, jeté de la bouse devant le Conseil général. 

Une plainte déposée


Le président, Daniel Zaïdani, a porté plainte. "Ils se sont introduits au sein de l’hémicycle, c’est un symbole, s’indigne son avocat, Maître Nadjim Ahamada dans une interview à Mayotte 1ère. Ils n’ont pas agressé la personne de Daniel Zaïdani mais l’institution. Ils ont sali l’institution et se sont introduits de manière agressive dans l’hémicycle. Ils auraient pu avoir des armes. Mon client est très choqué."
Daniel Zaïdani s’est exprimé sur sa page facebook. Ci-dessous, son message :

© DR
© DR

Suite à ce message de nombreux commentaires de soutien sont apparus sur les réseaux sociaux.

© DR
© DR
© DR
© DR


Communiqué de presse du Préfet de Mayotte

"M.Seymour Morsy, Préfet de Mayotte déplore les agissements perpétrés par les jeunes agriculteurs à l’encontre du Président du Conseil Général.
Cet acte inadmissible porte atteinte à l’institution ainsi qu’à la dignité de son garant, le Président du Conseil Général.
M. le Préfet , Seymour MORSY, réaffirme sa confiance en l’agriculture à Mayotte ainsi qu’à tous les agriculteurs Mahorais et condamne cet acte de violence qui ne traduit pas la volonté de réussir ni les besoins d’accompagnement des agriculteurs du territoire.
C’est donc tout naturellement et avec plaisir qu’il s’est rendu aux voeux de la Chambre de l’Agriculture Pour les Agriculteurs Mahorais."

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play