Carburants : le groupe Rubis veut racheter la SRPP à Shell et Total

économie
20140131 SRPP
©HC Elma
Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a annoncé ce jeudi être en négociations exclusives pour racheter la SRPP (Société Réunionnaise de Produits Pétroliers) aux géants Shell et Total. 
Shell et Total, chacun actionnaire à 50% de la Société Réunionnaise de Produits Pétroliers (SRPP), "ont accepté l'ouverture d'une période de négociations exclusives", indique Rubis dans un communiqué.

Cette acquisition, qui sera autofinancée par Rubis, "représentera un renforcement de son activité dans l'océan Indien" en "l'élargissant à l'activité de distribution de tous produits pétroliers, avec l'avantage d'une logistique intégrée".
 

La SRPP, entreprise stratégique de l'économie réunionnaise

La SRPP est le premier opérateur local avec un réseau comprenant 51 stations-service. Elle commercialise également des fiouls commerciaux, du GPL et des lubrifiants. La société, qui a réalisé un chiffre d'affaires en 2014 de 250 millions d'euros, contrôle et opère la totalité des installations logistiques d'approvisionnement de l'île.
 

Un précédent : la SARA

En septembre 2014, le groupe Rubis avait effectué la même démarche pour le rachat de la SARA, la raffinerie des Antilles. Le groupe était entré en négociations exclusives avec Total pour le rachat de ses parts (50%) de la SARA. 

Rubis publiera son chiffre d'affaires du quatrième trimestre le 10 février après la clôture de la Bourse.