outre-mer
territoire

L'élection des deux sénateurs pro-Flosse de Polynésie annulée par le Conseil constitutionnel

politique
Candidats Tahoeraa Teura Iriti et Vincent Dubois sénatoriales
©Polynésie 1ère
Le Conseil constitutionnel a annulé vendredi l'élection des deux sénateurs de Polynésie Teura Iriti et Vincent Dubois, du parti de Gaston Flosse. En cause : une manifestation de soutien le jour du vote, le 28 septembre 2014,  "de nature à porter atteinte à la sincérité du scrutin".
Teura Iriti et Vincent Dubois siégeaient depuis leur élection au sein du groupe Union centriste.
La décision du conseil constitutionnel précise ceci : "Le jour du scrutin, le parti Tahoera'a Huiraatira, qui soutenait les deux candidats élus, a regroupé environ quatre cents personnes, dont des membres du collège électoral, qui se sont rendus en cortège conduit par M. Gaston Flosse, président de ce parti, aux trois bureaux de vote installés dans le lycée Paul-Gauguin de Papeete". "Nombre d'entre eux étaient habillés de vêtements aux couleurs dudit parti". 
 

"Une manoeuvre pour faire pression"

L'institution de la rue de Montpensier souligne "que cette manifestation s'est tenue à proximité immédiate et à l'entrée même des bureaux de vote" et estime "qu'elle a, par elle-même, constitué une manoeuvre pour faire pression sur les électeurs membres du collège sénatorial, de nature, en raison de son organisation et de son importance, à porter atteinte à la sincérité du scrutin". Le Conseil a en conséquence annulé ces deux élections.
 

Voici la décision du Conseil Constitutionnel 


 
réaction du groupe UDI-UC au Sénat
"Nous espérons le retour le plus rapide possible de nos collègues Teura Iriti et Vincent Dubois", a réagi le président du groupe UDI-UC au Sénat, François Zocchetto. "Ils ont depuis octobre dernier participé activement aux travaux législatifs du groupe, et se sont attachés à défendre les valeurs et les territoires qu'ils représentaient à nos cotés", poursuit-il dans un communiqué.
Publicité