publicité

Vincent Dubois annonce qu'il se représentera, après l'annulation de son élection comme sénateur de Polynésie

Vincent Dubois réagit à la décision du Conseil Constitutionnel d'annuler les élections sénatoriales de septembre dernier en Polynésie. Le sénateur invalidé (comme Teura Iriti) annonce qu'il souhaite se présenter à nouveau au nom du parti orange. 

© la1ere.fr
© la1ere.fr
  • Célia Cléry/la1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
La1ere.fr : Vous attendiez-vous à une annulation de votre élection ?
Lorsqu'il y a un recours, il y a toujours un risque. C'est une décision qui nous déçoit. Il faut accepter cette décision, il n'y a pas de recours possible. Il faut en prendre acte et avancer. Nos comptes de campagne avaient été validés. Le reproche qui nous est fait ne nous concerne pas nous, en tant que candidats. C'est un reproche sur le fait que le parti se soit déplacé ensemble pour aller voter. A titre personnel, j'estime que cela n'a pas été de nature à modifier le scrutin. Depuis notre élection il y a quatre mois (NDLR : le 28 septembre 2014), nous avions fait un gros travail. Maintenant il faut repartir en campagne. Je suis assez confiant sur le résultat du nouveau scrutin.

Vous souhaitez vous représenter ?
Oui, bien sûr. Nous ne sommes pas inéligibles car c'est une annulation de pure forme concernant un événement qui a eu lieu le jour du scrutin. Cela permettra d'en tirer les leçons. On sait maintenant que le conseil constitutionnel est plus sévère sur le fait d'être habillé en orange ou de venir à plusieurs le jour de l'élection. Cela ne se reproduira évidemment pas.Si notre parti nous investit à nouveau, nous nous représenterons, Teura Iriti et moi-même. 

Quand auront lieu les nouvelles sénatoriales ?
Le délai maximal pour organiser les nouvelles élections est de trois mois. Il faut maintenant attendre un décret ministériel fixant les dates du scrutin. 



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play