Plus de 19 000 euros de téléphone après des vacances à Maurice

insolite
Maurice plage
©Rieger Bertrand/Hemis.fr/AFP
C’est une facture plutôt salée que révèle le quotidien Le Télégramme, en Bretagne. Celle du patron d’une petite entreprise qui doit régler plus de 19 000 euros de téléphone, après des vacances à l’Ile Maurice et des communications facturées au prix fort.
Ce devait être un séjour de rêve sur des plages de sable fin. Ça restera finalement à douloureux souvenir pour ce chef d’une petite entreprise du Pays de Morlaix, en Bretagne. A son retour chez lui après une semaine de vacances à l’île Maurice, il reçoit une facture plutôt salé de son opérateur de téléphone : 19 193 euros et...8 centimes,   selon le journal Le Télégramme.

9 euros le mégaoctet

Le vacancier se croyait titulaire d’un forfait international et donc à l’abri de tous surcoûts. Il n'en était rien. Entre deux bains de soleil, ce petit patron a donc surfé sereinement sur internet, il a aussi multiplié les communications téléphone avec la France. Résultat : 2000 mégaoctets utilisés. Et si en Europe, le mégaoctet coûte 20 centimes d’euros, à Maurice comme en Afrique, il est facturé 9 euros. A raison de plusieurs consultations de mail et de visionnage de vidéos, le chef d’entreprise devra donc payer la somme astronomique de 19 000 euros.

Souscrire un forfait adapté

Les coûts des appels à l’étranger ont baissé ces dernières années mais il reste encore des pays où les tarifs sont élevés, c’est notamment le cas en Afrique et à Maurice. Si vous ne souscrivez pas de forfait adapté, la meilleure solution reste encore d’éteindre votre téléphone pendant vos vacances (et en plus, ça ne fait pas de mal !). 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live