publicité

Grève à Corsair : des retards de vols et un mouvement reconduit

Ce vendredi avait bien commencé, mais depuis la mi-journée les vols Corsair au départ d'Orly sont retardés. Le personnel de la compagnie est en grève jusqu'à dimanche. Les syndicats annoncent que le mouvement sera reconduit le week-end prochain.

Les vols Corsair à destination des Antilles sont prévus à l'heure, ce vendredi, à l'aéroport d'Orly. © LP
© LP Les vols Corsair à destination des Antilles sont prévus à l'heure, ce vendredi, à l'aéroport d'Orly.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
"Ah bon, il y a une grève ?" Telle était la réaction des passagers des vols Corsair, ce vendredi matin, à l’aéroport d’Orly. "Je n’étais pas du tout au courant ! La compagnie ne m’a pas informé mais heureusement mon avion est à l’heure," se rassure Suzette qui embarque pour Fort-de-France, en Martinique.

Les voyageurs ont pu embarquer normalement à l'aéroport d'Orly. © LP
© LP Les voyageurs ont pu embarquer normalement à l'aéroport d'Orly.

"Tant que l’avion est à l’heure… "

Même soulagement pour Anthony et sa famille qui partent deux semaines en voyage en Martinique. "Tant que l’avion est à l’heure, tout va bien, s’exclame serein le passager. Espérons que ce soit pareil au retour dans quinze jours !"
Ce vendredi matin, le mouvement de grève passait totalement inaperçu. "J’étais au courant que je ne pourrai pas manger dans le train à cause de la grève des wagons-bars de la SNCF, mais je ne savais pas que je n’allais peut-être pas voyager à cause de la grève à Corsair", s’étonnait même un passager.

Des retards depuis la mi-journée

Si tout allait bien sur le tableau d’affichage tôt ce matin, la situation s'est compliquée en fin de matinée. Des vols, prévus à l’heure, ont finalement décollé avec du retard. Les vols de 12h10 à destination de Fort-de-France et de 13h à destination de Cayenne, accusent une demi-heure de retard. Sur le site des aéroports de Paris, les voyageurs peuvent suivre en temps réel les horaires de leurs vols. Ci-dessous, on peut voir que le vol de 11h20 à destination de Pointe-Pitre a finalement décollé à 12h49.

© Aéroports de Paris
© Aéroports de Paris

Une grève qui coûte cher à Corsair

"Nous avons affrété des avions et des équipages. Tous les vols sont assurés", assure toutefois Pascal Gardin, directeur commercial de la compagnie Corsair qui refuse de donner le coût d’un tel déploiement de force. D’après nos informations, cette grève pourrait coûter "bien plus d’un million d’euro par jour" à la compagnie.

Pascal Gardin, directeur commercial de Corsair. © LP
© LP Pascal Gardin, directeur commercial de Corsair.

Un week-end chargé

"Notre priorité est de faire voyager nos clients, justifie Pascal Gardin. C’est un week-end important pour nous, il y a beaucoup de passagers des Antilles au départ et à l’arrivée avec la fin des vacances scolaires et la reprise des cours. Nous nous devons d'assurer ces voyages".

Les guichets de vente fermés

Signe de ce mouvement de grève à l’aéroport d’Orly : le comptoir commercial de la compagnie est fermé. Impossible donc d’acheter un billet Corsair durant trois jours, sauf si vous passez par internet. "Je suis venue exprès à l’aéroport ce matin pour acheter un billet et tout est fermé », s’agace Suzanne qui apprend que le personnel de la compagnie est en grève. "Pourquoi n’ont-ils rien dit sur leur site ?" s'interroge la jeune femme avec ses deux enfants en bas âge dans les bras.

Les guichets de vente sont fermés en raison de la grève à Corsair. © LP
© LP Les guichets de vente sont fermés en raison de la grève à Corsair.

Une grève qui sera reconduite 

Le mouvement de grève va se poursuivre jusqu’à dimanche soir, minuit. Comme ce vendredi, "le taux de grévistes devrait être d’environ 44% ce week-end aussi," estime Pascal Gardin, directeur commercial de Corsair. Les salariés protestent contre le projet de rachat de la compagnie par le groupe Dubreuil, actionnaire d’Air Caraïbes. De leur côté, les syndicats affirment que la grève a mobilisé "au moins 90 % du personnel". Ils annoncent, ce vendredi soir, que "si leur direction ne revient pas vers eux, le mouvement sera reconduit le week-end prochain. Un nouveau préavis de grève a déjà été déposé."


Une centaine de grévistes manifestent devant le siège de Corsair

Alors que le mouvement de grève a peu de conséquences sur le trafic, une centaine d'employés de Corsair manifestent, ce vendredi, devant le siège de la compagnie à Rungis, près de Paris. En grève depuis minuit et jusqu’à dimanche, ils dénoncent le projet de rachat du groupe Dubreuil, actionnaire d’Air Caraïbes. Ils réclament davantage de garanties sur l'emploi. Les délégués syndicaux déplorent aussi "l’absence du groupe Dubreuil à la table des négociations". Ils estiment n’avoir "personne en face d’eux pour dialoguer". La direction de la compagnie annonce 44% de grévistes pour ce premier jour de grève. Une "plaisanterie" selon Anne-Véronique Rosello du syndicat CFTC, qui martèle ce chiffre depuis jeudi : "plus de 90% de grévistes" chez les stewards et hôtesses. La société Corsair compte au total 1200 salariés.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play