publicité

Que devient la Calédonienne Pascale Taurua, Miss France 1978 ?

La Néo-calédonienne Pascale Taurua fut une éphémère Miss France en 1978. Alors qu'elle sera ce vendredi invitée au ministère des Outre-mer à l'approche de la journée internationale de la femme, retour sur le parcours hors-norme de Pascale Taurua, devenue aujourd'hui artiste peintre dans l'Hexagone. 

© la1ere.fr
© la1ere.fr
  • Steeven Gnipate/la1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
En Nouvelle-Calédonie, le nom de Pascale Taurua est resté dans la mémoire collective. En 1978, cette Miss Nouvelle-Calédonie est devenue Miss France. Mais après six mois de "règne", elle a choisi de rendre sa couronne. Elle ne s'entendait pas avec le comité Miss France : "Nous étions des potiches", dit-elle dans l'entretien vidéo à regarder ci-dessous. 

Installée aujourd'hui dans le sud de l'Hexagone, devenue artiste-peintre, elle raconte son parcours, après avoir réussi à surmonter la violence au sein de son couple. Regardez l'entretien :

Pascale Taurua / Miss France 1978

 

Pascale Taurua et 14 personnalités féminines invitées vendredi au ministère des Outre-mer

Ce vendredi 6 mars, 15 femmes originaires des Outre-mer, dont Pascale Taurua, seront les invitées de George Pau-Langevin pour célébrer, avec un peu d'avance, la journée internationale de la femme qui est prévue dimanche 8 mars. Deux tables rondes sont prévues : "les femmes chefs d'entreprise" et "les femmes face aux défis". Sont notamment invitées :

  • Carla Baltus, première femme chauffeur de PL, chef d’entreprise (Mayotte)
  • Shirley Billot, présidente de Kadalys (Martinique)
  • Nouriaty Chihabidine, présidente de l’association entreprendre au féminin, co-gérante de l’école supérieure de commerce et de gestion de Mayotte
  • Marie-Rose Séverin, agricultrice, présidente de la coopérative des huiles essentielles de la Réunion
  • Aïho Vaite, chef d’une ferme perlière et fabricante de bijoux (Polynésie française)
  • Souria Adele, danseuse, comédienne, fondatrice du collectif « Pour Le Créole au Bac dans l'Hexagone » (Martinique)
  • Anna Bella-Failloux, chercheuse à l’institut Pasteur (Polynésie)
  • Muriel Hurtis, championne du monde de relais, médaille d’or 4x400m, aujourd’hui en reconversion en qualité de psychomotricienne (Guadeloupe)
  • Olivia Montauban, cycliste sur piste, (Guadeloupe),
  • Suzy Palatin, ex mannequin, écrivain, créatrice d’une gamme de plats cuisinés Monoprix (Guadeloupe)
  • France Zobda, actrice, productrice (Martinique)

Les oeuvres de deux peintres des Outre-mer seront exposées : Pascale Taurua et Raphaëlle Goineau (Saint-Pierre et Miquelon)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play