publicité

Qui sont les présidents des nouveaux conseils départementaux Outre-mer ?

Ce jeudi c'est le 3ème tour des élections départementales avec l'élection des présidents des assemblées. A la Réunion, Nassimah Dindar a été réélue. Surprise à Mayotte où le doyen, Soiabahadine Ibrahim Ramadani a été désigné à l'unanimité. En Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin a été élue.

© la1ere
© la1ere
  • la1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le

La Réunion : Nassimah Dindar dans un fauteuil

Nassimah Dindar © Réunion 1ère
Il n'y a pas eu de surprise de dernière minute à la Réunion où la présidente sortante, Nassimah Dindar (UDI) a été réelue en faisant le plein des voix de droite. Elle a recueilli 38 suffrages, tandis que le socialiste Philippe Le Constant en a obtenu huit, tandis que quatre bulletins blancs ont été comptabilisés (les voix des quatre élus PCR).



Mayotte : Soibahadine Ibrahim Ramadani à l'unanimité

© senat.fr
A Mayotte, le 3ème tour était nettement plus incertain. Les tractations menées depuis dimanche entre les 26 nouveaux élus du conseil départemental ont abouti à une vraie surprise : un seul candidat s'est présenté à la présidence, le doyen de l'assemblée Soibahadine Ibrahim Ramadani. Ancien sénateur UMP entre 2004 et 2011, il a obtenu, événement rarissime, 100% des voix pour son élection à la présidence : 26 voix sur les 26 élus.

Le président sortant Daniel Zaidani a finalement choisi de ne pas se représenter, constatant qu'il ne disposait pas de la majorité nécessaire à sa réélection. 


Guadeloupe : Josette Borel-Lincertin

© DR
En Guadeloupe c'est la socialiste Josette Borel-Lincertin, une proche de l'ancien ministre des Outre-mer Victorin Lurel, qui a été élue. La nouvelle présidente du conseil départemental a recueilli 32 voix sur 42. Elle  était la seule candidate à la présidence. Le président sortant, Jacques Gillot, ne disposant pas d'une majorité suffisante, avait choisi de ne pas se représenter. Cette victoire de Josette Borel-Lincertin est un vrai succès politique pour Victorin Lurel, qui préside le conseil régional. L'ancien ministre se réjouit d'ailleurs de cette élection, via son compte twitter :


 
Seuls dix départements sur 101 en France sont présidés par des femmes !

A l'issue du troisième tour des départementales, sur les 101 conseils départementaux de France, seuls dix sont présidés par des femmes. Alors même que la loi électorale imposait des binomes afin que les conseils départementaux soient composés à parité d'hommes et de femmes. Malgré les progrès de la loi, le plafond de verre existe encore. Pour les Outre-mer, en revanche, la parité est une réalité : sur les cinq conseils départementaux, trois sont présidés par des femmes (Nassimah Dindar à la Réunion, Josette Borel-Lincertin en Guadeloupe et Josette Manin en Martinique) et deux par des hommes (Soibahidine Ibrahim Ramadani à Mayotte et Alain Tien-Liong en Guyane). 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play