Vendée Va'a : la course de pirogues polynésiennes perturbée par le mauvais temps

pirogue
Vendée Va'a
La 6e édition de la Vendée Va'a est perturbée par le mauvais temps sur la côte Atlantique depuis jeudi. ©FACEBOOK / VENDEE VA'A
La 6e édition de la Vendée Va’a a commencé entre les Sables d’Olonne et l’île d’Yeu, sur la côte Atlantique. Deux équipages polynésiens participent à cette course de pirogues en haute mer, marquée cette année par de très mauvaises conditions météo.
Ils ont mis le cap sur l’île d’Yeu depuis 24 heures et ils en voient déjà de toutes les couleurs. Depuis leur départ des Sables d’Olonne, jeudi 14 mai, les équipages de la Vendée Va’a affrontent la pluie, le vent, et même la grêle et la houle. La 6e édition de cette course de pirogues en haute mer est marquée cette année par une météo exécrable.


Deux équipages polynésiens

La Vendée Va’a est une course de 125 kilomètres en trois étapes. Parmi les 21 équipages qui y participent : les rameurs d’Air Tahiti Nui et de l’EDT, tenant du titre l’an passé. Créé par deux rameurs des Sables d’Olonne, la Vendée Va’a est considérée comme un entraînement pour ceux qui veulent participer un jour à la course mythique Hawaiki Nui va’a en Polynésie.


Deux pirogues polynésiennes à la dérive

Sur la première étape qui s’est déroulée, jeudi, seuls cinq équipages sont arrivés à bon port à l’île d’Yeu. Les autres ont du faire demi-tour en raison des mauvaises conditions de mer. Pire encore, les deux équipages polynésiens, EDT et Air tahiti Nui va’a, ont dû abandonner leur pirogue en mer en raison du froid. Celle d’EDT reste introuvable, elle aurait probablement coulé avec son balancier qui a cassé pendant la course. Selon Philippe Vallée, le directeur de la Vendée Va’a, une nouvelle pirogue devrait être prêtée à l’équipage polynésien pour lui permettre de poursuivre la course.

Ecoutez Philippe Vallée, le directeur de la Vendée Va’a, est au micro Outre-mer 1ère de Serge Massau.


De l’ambiance aux Sables d’Olonne

Comme la première étape, la deuxième journée de compétition a été interrompue, ce vendredi matin, après trois heures de course. La Vendée Va’a a finalement repris dans la journée et doit se poursuivre demain avec une nouvelle manche d’une trentaine de kilomètres prévue entre les Sables d’Olonne et l’île d’Yeu.

Côté ambiance, les rues du centre-ville des Sables d’Olonne sont décorées aux couleurs de la Polynésie : défilé des rameurs dans la ville, village polynésien et projection de films du Festival international du film documentaire océanien (Fifo).

Tahiti en Olonne ..

Posted by Vendée Va'a on mercredi 13 mai 2015