La visite de Marine Le Pen aux Antilles est "reportée"

politique
Marine Le Pen au parlement européen
Marine Le Pen au parlement européen ©DR
Prévue du 22 au 27 juin, la visite de Marine Le Pen aux Antilles n’aura finalement pas lieu. Selon ses proches, la présidente du Front national a "reporté" sa visite à la fin de l’année. En Martinique, le comité "Marine Déwo" avait déjà prévu d’empêcher cette venue.
"Il s’agit d’un report et non d’une annulation", précise l’entourage de Marine Le Pen qui ne souhaite pas en dire davantage sur cette décision. Prévu du 22 au 27 juin, le déplacement de la présidente du Front National aux Antilles a finalement été reporté "à la fin de l’année", sans date précise.

Une délégation du FN envoyée en éclaireur

Cette nouvelle tentative de visite de Marine Le Pen en Martinique et en Guadeloupe s’annonçait, encore une fois, houleuse. Les dirigeants du Front national ont tenté de la préparer en toute discrétion ces derniers mois. Après Saint-Martin, Saint-Barthélemy et la Guadeloupe, une délégation du FN s'est rendue en Martinique le 9 mai pour rencontrer adhérents et sympathisants du FN.

L’objectif était d’établir un programme pour la visite de Marine Le Pen, avec dans le viseur les élections régionales de décembre 2015. Mais l'arrivée de cette délégation du parti aux Antilles a mis le feu aux poudres.

Le comité "Marine Déwo" mobilisé

Le comité "Marine Déwo" s’est créé en Martinique pour empêcher la venue de la présidente du FN. Composé d’intellectuels et d’artistes, il s'est mobilisé à l'annonce de la venue dans l’île d’Huguette Fatna. Cette Martiniquaise, conseillère régionale en Alsace et membre du bureau politique du parti était envoyée en éclaireur par le bureau politique du FN. Une vingtaine de personnes se sont rassemblées pour l’accueillir à l’aéroport en scandant des slogans tels que "Pou respé péyi nou", ou "Fatna déwo".

Très présent sur les réseaux sociaux, le comité avait prévu de nouvelles manifestations pour empêcher la venue de la présidente du parti.


La visite de Marine Le Pen annulée
©FACEBOOK

Déjà deux visites annulées

Marine Le Pen a déjà annulé deux visites en 2012 et 2013. Depuis qu'elle dirige le parti, elle n'a jamais réussi à se rendre sur place. Avant elle, Jean-Marie Le Pen, son père, a connu plusieurs mésaventures aux Antilles. La plus marquante a eu lieu en décembre 1987. Des manifestants avaient envahi le tarmac de l'aéroport de Fort-de-France, en Martinique, pour empêcher l'atterrissage de l’avion du leader du FN.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live