Football : l’équipe de France féminine assomme le Mexique et file en 8e de finale du Mondial

football
Football : l’équipe de France féminine assomme le Mexique et file en 8e de finale du Mondial
La Martiniquaise Elodie Thomis face aux Mexicaines lors du Mondial de football, mercredi 17 juin, au Canada. ©Andre Ringuette / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
L’équipe de France féminine de football a corrigé le Mexique 5-0, mercredi 17 juin, au Canada. Les Bleues sont donc qualifiées pour les huitièmes de finale du Mondial. Ecoutez ci-dessous les réactions des trois Antillaises de l’équipe.
L'équipe de France féminine de football a corrigé le Mexique 5-0, mercredi 17 juin, à Ottawa, au Canada. Elle s'est ainsi qualifiée pour les huitièmes de finale du Mondial, où elle affrontera la Corée du Sud, dimanche, à Montréal.

Les Martiniquaises Wendie Renard et Elodie Thomis, la Guadeloupéenne Laura Georges et leurs coéquipières se sont donc parfaitement ressaisies, après leur défaite surprise contre la Colombie, samedi dernier. Après un début du tournoi hésitant, les Françaises, premières du groupe F, sont à nouveau des candidates possibles au titre mondial.

Ecoutez les réactions des Antillaises de l’équipe 


La martiniquaise Wendie Renard au micro Outre-mer 1ère de Romain Schué :

La Guadeloupéenne Laura Georges au micro Outre-mer 1ère de romain Schué :

La martiniquaise Elodie Thomis au micro Outre-mer 1ère de Romain Schué :

Le détail du match

Dès la 34e seconde de jeu, Delie a trompé de la tête la gardienne mexicaine Santiago, en inscrivant le premier but. A la 9e, un corner d'Abily était transformé en but contre son camp par Ruiz sous la pression de Renard. Et à la 13e minute l'affaire était entendue quand Le Sommer a été la conclusion d'un mouvement collectif parfait. Elle a ensuite inscrit un doublé à la 36e minute.

La seconde période a été moins riche, bien sûr, marquée par quelques changements guidés par des bobos, mais aussi par la forte chaleur d'Ottawa et par le coup de canon d'Amandine Henry. A la 80e minute, la Lyonnaise, auteure d'un match absolument remarquable, a expédié
du droit et en pleine lucarne une frappe de plus de 25 mètres.

Encore des adversaires difficiles à venir

La victoire 2-1 de l'Angleterre face à la Colombie garantit aux Bleues la première place du groupe F. Elle fait du bien au moral et ouvre la perspective d'un long séjour à Montréal, jusqu'à la demi-finale incluse si tout va bien.

Mais la route sera plus que périlleuse avec, après la Corée du Sud qui semble accessible, de possibles chocs contre l'Allemagne en quarts de finale, puis les États-Unis en demi-finale.