publicité

Égalité réelle entre Outre-mer et métropole: Victorin Lurel chargé d'une mission parlementaire

L'ancien ministre des Outre-mer Victorin Lurel s'est vu confier par le Premier Ministre Manuel Valls une mission parlementaire pour "définir les voies et les
moyens pour aboutir à l'égalité réelle au niveau économique et social entre les outre-mer et l'Hexagone".

© la1ere.fr
© la1ere.fr
  • la1ere.fr avec AFP
  • Publié le
Son objectif sera de "repenser le pacte de progrès économique et social" entre la métropole et ses territoires d'Outre-mer: assurer "l'égalité économique", et "l'égalité des chances", "en organisant la lutte contre la pauvreté, le chômage et en investissant massivement dans l'éducation et le social", selon un communiqué de l'élu ultramarin publié lundi.
 

Sous l'autorité de George Pau-Langevin

Le député de Guadeloupe a déjà annoncé qu'il rencontrerait des parlementaires ultramarins, "de droite comme de gauche", avant de se rendre mardi devant l'intergroupe parlementaire outre-mer. "J'associerai étroitement élus, responsables syndicaux et forces vives de chacun des territoires afin de déterminer les besoins de chaque Outre-mer, dans le respect de la diversité de leurs statuts et de leurs aspirations", a également assuré Victorin Lurel, qui travaillera sous l'autorité de la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin. 
 

Rapport remis avant la fin octobre

Le rapport de ce parlementaire devra être remis au gouvernement "avant la fin du mois d'octobre", a précisé Manuel Valls dans la lettre de mission adressée à Victorin Lurel, dont l'AFP a eu copie. Le Premier ministre lui a notamment demandé de trouver des "indicateurs" permettant "de donner un contenu à la notion d'+égalité réelle+".  François Hollande avait chargé son ex-ministre Outre-mer de travailler sur ce sujet de "l'égalité économique réelle" lors de sa tournée dans les Caraïbes en mai 2015. Le rapport de Victorin Lurel devrait être repris par le gouvernement pour en faire un projet de loi, pouvant prendre la forme d'une "loi-cadre", avait-il alors été indiqué.

Encourager un nouveau modèle de développement de l'outre-mer, mais aussi lutter "sans concession contre les monopoles et les marges abusives pour réduire la vie chère" dans ces territoires figurait dans les "60 engagements" de campagne du président de la République.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play