Archives d'Outre-mer – 1960 : Eddy Louiss, 19 ans et déjà un immense talent

archives d'outre-mer
eddy louiss
Enregistrement en studio du pianiste Eddy Louiss, en décembre 1960. ©ina
Les week-ends, La1ere.fr vous propose un voyage dans le temps et l’histoire avec les archives de l'Institut national de l'audiovisuel. En 1960, le pianiste d’origine martiniquaise Eddy Louiss, alors âgé de 19 ans, donnait déjà toute la mesure de son immense talent. 
Décédé le mois dernier à l’âge de 74 ans, Eddy Louiss fut l’un des plus grands pianistes et organistes français de jazz. Il était le fils du trompettiste martiniquais Pierre Louiss. Musicien virtuose et brillant, très tôt repéré pour son talent, Eddy Louiss a joué avec les plus célèbres pointures du jazz : les Américains Dizzy Gillespie, Art Taylor, Stan Getz et Kenny Clarke, ainsi que les Français  Michel Petrucciani, Richard Galliano, Claude Nougaro et Henri Salvador, entre autres.
 
En 1960, à seulement 19 ans, Eddy Louiss est déjà une star qui monte. L’Office national de radiodiffusion télévision française (ORTF) le filme en studio pour une émission musicale. Pour l’occasion, le jeune Eddy interprète "Epistrophy", une composition du pianiste Thelonious Monk et du batteur Kenny Clarke. Une prestation époustouflante qui marque l’entrée d’Eddy Louiss dans la cour des grands.  
 

>>> REGARDEZ : Eddy Louiss interprète "Epistrophy" de Thelonious Monk et Kenny Clarke. (ORTF, décembre 1960)

Source : Ina 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live