publicité

Que sait-on du débris d’avion découvert à La Réunion ?

Un débris d’avion a été retrouvé, mercredi 29 juillet, à La Réunion. Il s’agirait d’un morceau de Boeing 777, mais s’agit-il de l’appareil du vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014 ? La1ère.fr fait le point.

Le débris d'avion a été retrouvé dans l'Est de La Réunion, à Saint-André. © Réunion 1ère
© Réunion 1ère Le débris d'avion a été retrouvé dans l'Est de La Réunion, à Saint-André.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Vingt-quatre heures après la découverte d’un mystérieux débris à La Réunion, les questions se multiplient. S’agit-il de la pièce d’un Boeing 777 ? S’agit-il de celui de la Malaysia Airlines ? La1ère.fr fait le point.

A quoi ressemble le débris retrouvé à La Réunion ?

La pièce a été découverte sur la commune de Saint-André, dans l'Est de La Réunion, mercredi 29 juillet, par les employés d'une association chargée du nettoyage du rivage. Il s’agit d’un débris d’avion d’environ deux mètres. Recouvert d’algues et de coquillages, il aurait séjourné environ un an dans l’eau, d’après les gendarmes qui l’ont examiné. Une valise aurait également été retrouvée, ce jeudi, à proximité du lieu de la découverte du débris d’avion. 

Est-ce le morceau d’une aile de Boeing 777 ?

Selon l’expert en aéronautique, Xavier Tytelman, il n’y a pas de doute. Cette pièce est bien le flaperon d’un boeing 777. Il s’agit d’un petit volet mobile situé à l'arrière d'une aile d'avion.


Ce jeudi 30 juillet, un responsable américain cité par l'agence Associated Press, estime qu’il est "extrêmement probable" que le débris retrouvé appartienne à un Boeing 777, le même modèle que celui du vol MH370 de la Malaysia Airlines.

Le Premier ministre malaisien s'est lui exprimé via son compte Facebook. "Des informations préliminaires suggèrent que le débris vient très probablement d'un Boeing 777, mais nous avons besoin de vérifier s'il vient du vol MH370" a écrit Najib Razak dans un communiqué.

Malaysia has received news from French authorities about airline debris washed up on Reunion, the French island in the...

Posted by Najib Razak on jeudi 30 juillet 2015


S’agit-il de l’appareil du vol MH 370 ?

Cette découverte relance les spéculations sur la mystérieuse disparition du Boeing de la Malaysia Airlines. Le vol MH 370 avait disparu des écrans radar le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord une heure après son décollage de Kuala Lumpur pour Pékin.

Nous n'avons perdu aucun autre 777 dans cette partie du monde







"Nous n'avons perdu aucun autre 777 dans cette partie du monde", note Greg Feith, ancien enquêteur du NTSB, l'équivalent américain du BEA. Quatre accidents graves impliquant un 777 ont été recensés en vingt ans et un seul, celui du MH370, s'est produit au sud de l'équateur.

"C'est manifestement un développement très important, et si ce débris provient en effet du MH370, cela permettra aux familles de faire leur deuil", a déclaré pour sa part, le ministre australien des Transports et des Infrastructures, Warren Truss.

De son côté, la Malaysia Airlines indique que "pour le moment, il serait prématuré pour la compagnie aérienne de spéculer sur l'origine du flaperon".


Qui va enquêter ?

Une dizaine d'experts malaisiens sont arrivés jeudi à La Réunion. Des enquêteurs français de la gendarmerie des transports aériens (GTA) sont déjà sur place, puisqu'ils ont une antenne locale à la Réunion. Pour l'instant, il n'est donc pas prévu que des renforts de la GTA partent de métropole. Le Bureau d'Enquêtes et d'analyses (BEA) a été saisi afin de coordonner l'enquête française avec l'enquête internationale, conduite notamment par les experts malaisiens et australiens. Le débris d'avion va être rapatrié en métropole où il sera expertisé à la Direction générale de l'armement à Balma, près de Toulouse (Haute-Garonne). 

A quand une identification du débris ?

Un numéro a été retrouvé sur la pièce d’avion : BB670. Selon l’expert en aéronautique, Xavier Tytelman, "ce code ne correspond ni à l’immatriculation d’un avion, ni au numéro de série d’un appareil. En revanche, si ce flaperon appartient bien au MH370, alors il est clair que cette référence permettra de l’identifier rapidement". D’après des experts malaisiens, il faudrait deux jours environ pour vérifier que la pièce provient du vol MH370.

Comment un débris du MH 370 aurait-il pu arriver à La Réunion ?

"La Réunion est très loin de la région où se sont déroulées les recherches (au large de l'Australie, NDLR) mais est cohérente avec ce que nous savons sur les courants et les informations données par les satellites", a déclaré le ministre australien des Transports et des Infrastructures, Warren Truss.

Même analyse de Robin Robertson, océanographe à l'université des Nouvelles Galles du Sud, à Sydney. Il estime que "la date et l'endroit de la découverte du débris rendent tout à fait plausible la thèse selon laquelle il appartient au Boeing 777 de la Malaysia Airlines".





Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play