outre-mer
territoire

Airbus imagine un avion supersonique pour traverser la moitié du globe en trois heures

transport aérien
Avec un projet d’avion supersonique, Airbus rêve de traverser la moitié du globe en une dizaine d’heures
Mi-juillet, Airbus a déposé, aux Etats-Unis, un brevet pour un avion supersonique. ©CAPTURE D'ECRAN YOU TUBE / PATENT YOGI
Imaginez que le Pacifique soit seulement à environ six heures d'avion de Paris. Le rêve pourrait devenir réalité grâce à Airbus qui vient de déposer un brevet pour un avion supersonique. L'appareil pourrait relier Londres à New-York en une heure. Explications.
Et si la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie n’étaient plus qu’à environ six heures de Paris ? Airbus en rêve grâce à un appareil qui pourrait bien être le successeur du Concorde. Un nouvel avion supersonique pourrait relier Londres à New-York en une heure en atteignant 5 500 km/h. Même pour des vols d’une distance équivalente à la moitié du globe, comme de Paris à San Francisco ou Tokyo à Los Angeles, ils pourraient être achevés en trois heures contre onze à douze heures actuellement.

Trois moteurs différents

Les chiffres donnent des ailes, et l’idée fait son chemin. À la mi-juillet, Airbus a déposé un brevet aux Etats-Unis pour ce "véhicule aérien ultra-rapide". D’après ce brevet, l’avion fonctionnerait grâce à trois moteurs différents, dont un moteur de fusée.

La capacité d’un A330

Son décollage se ferait à la verticale et l’appareil pourrait atteindre 30 000 mètres d’altitude, il volerait donc au-dessus de l'atmosphère. 

Ci-dessous une vidéo de PatentYogi explique le concept :

Pas pour tout de suite…

Lors de l'annonce d'un projet similaire en 2011, Airbus Group, qui s'appelait alors EADS, avait estimé le délai d'une éventuelle mise en service d'un tel avion à trente ou quarante ans.

En attendant, l'idée intrigue les passionnés d'aéronautique comme André Turcat, 93 ans. Il était le pilote du premier vol supersonique du Concorde, en 1969.

Ecoutez la réaction d'André Turcat au micro Outre-mer 1ère de Julie Straboni :

 

Publicité