MH370 : des coussins de siège et des vitres d'avion retrouvés à La Réunion

catastrophes aériennes
MH370 : des coussins de siège et des vitres d'avion retrouvés à La Réunion
Le premier ministre malaisien (a gauche) ainsi que le ministre des transports (à droite) lors de la conférence de presse, mercredi, à Kuala Lumpur. ©MOHD RASFAN / AFP
Selon le ministre malaisien des transports, des coussins de siège et des vitres d'avion ont été découverts à La Réunion. Le parquet de Paris ne confirme pas. La Malaisie assure que le flaperon, dont l’expertise continue à Toulouse, appartient bien au MH370. La1ère.fr fait le point.
Après un débris d'aile la semaine dernière, des coussins de sièges et des vitres d'avion ont été découverts à La Réunion, a annoncé, jeudi 6 août, le ministre malaisien des transports. Les découvertes auraient été faites à Saint-André, à l’endroit même où le débris d’aile du vol MH370 a été retrouvé.

► Découvertes des experts malaisiens

Ce sont les experts malaisiens présents dans l’île depuis plusieurs jours, qui auraient ramassé ces débris. Il s’agit de "de vitres, de feuilles d'aluminium et de coussins de sièges", a indiqué a l'AFP le ministre, Liow Tiong Lai, avant d’ajouter qu'il ne leur était pas possible de vérifier si ces nouveaux débris provenaient du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. "Cela doit être vérifié par les autorités françaises", a-t-il dit.

► La France ne confirme pas

Le parquet de Paris ne confirme pas ces informations et selon une source judiciaire citée par l'AFP, "aucun nouveau débris n'est en possession des enquêteurs français". À La Réunion, aucune recherche n'est en cours, mais la mairie de Saint-André, où a été découvert le morceau d'aile, va organiser dès lundi 10 août "une fouille minutieuse" du littoral de la commune.


► Les certitudes de la Malaisie

Mercredi 5 août, le Premier ministre malaisien n’a exprimé aucun doute sur la provenance du flaperon retrouvé à La Réunion. "Aujourd'hui, 515 jours après la disparition de l'avion, c'est le coeur lourd que je dois vous annoncer qu'une équipe internationale d'experts a conclu que le débris trouvé sur l'île de La Réunion provient effectivement du vol MH370", a déclaré le Premier ministre malaisien.


► De "très fortes présomptions" pour Paris

Quelques minutes plus tard, le parquet de Paris s’est exprimé à son tour, hier. Le procureur de la République adjoint de Paris, Serge Mackowiak, a annoncé qu'il y avait de "très fortes présomptions" que le morceau d'aile trouvé la semaine précédente provienne du Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines.


► Reprise de l’expertise du flaperon

Près de Toulouse, l’expertise du flaperon retrouvé à La Réunion a continué ce jeudi. Les spécialistes et responsables français et internationaux ont effectué une deuxième journée de travail au centre de la Direction générale de l'armement Techniques aéronautiques (DGA TA) de Balma. Les experts travaillent "dans les meilleurs délais afin de pouvoir apporter une information complète et fiable le plus rapidement possible aux familles des victimes", a déclaré, mercredi 5 août, le procureur adjoint de Paris.

► Les recherches de l’Australie

Du côté de l’Australie, les autorités affirment qu’elles sont certaines de chercher l’avion de la Malaysia Airlines au bon endroit. "Deux navires sont toujours sur zone dans l'océan Indien avec un sonar remorqué et ils fouilleront la mer méticuleusement dans la zone précisée. Nous espérons investir plus dans les recherches avec l'amélioration des conditions météo", a expliqué, ce jeudi, le Premier ministre Tony Abbott.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live