outre-mer
territoire

À la sortie du Conseil des ministres, George Pau-Langevin se dit "préoccupée" par le conflit des rouleurs en Nouvelle-Calédonie

nickel
A la sortie du Conseil des ministres, George Pau-Langevin se dit « préoccupée » par le conflit des rouleurs en Nouvelle-Calédonie
A la sortie du Conseil des ministres, George Pau-Langevin se dit "préoccupée" par le conflit des rouleurs en Nouvelle-Calédonie. ©CITIZENSIDE/YANN BOHAC / citizenside.com / AFP
Interrogée à la sortie du Conseil des ministres sur le conflit des rouleurs en Nouvelle-Calédonie, la ministre des Outre-mer s’est dite "préoccupée". George Pau-Langevin, qui va appeler le président du gouvernement, assure que "les décisions appartiennent au gouvernement local".
Rentrée de ses vacances en Guadeloupe, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin a assisté, ce mercredi 19 août, au premier Conseil des ministres de rentrée à l’Élysée. Interrogée à sa sortie sur le conflit des rouleurs en Nouvelle-Calédonie, elle assure "suivre heure par heure la situation" et se dit "préoccupée par l’évolution des choses".

Un conflit sur l’exportation de nickel en Chine

La situation est tendue en Nouvelle-Calédonie en raison du conflit qui oppose, depuis 15 jours, les rouleurs (camionneurs) et les mineurs indépendants au gouvernement à propos de l'exportation de minerai de nickel en Chine. Ce mercredi, les transporteurs du nickel ont bloqué les principaux points d'accès à Nouméa. Des barrages filtrants et mobiles ont également été établis dans les communes de l'agglomération et en province Nord.

"Les décisions appartiennent au gouvernement local"

"Dans ce conflit sur le nickel, les décisions appartiennent au gouvernement local et nous avons peu de prise", explique George Pau-Langevin. "Je souhaite que l’on arrive à une solution de compromis et je vais sans doute appeler le président du gouvernement avant la fin de la semaine pour voir comment il envisage de sortir de cette situation".

Une visite ministérielle début septembre

George Pau-Langevin doit se rendre début septembre à Wallis-et-Futuna et a prévu de passer avant par la Nouvelle-Calédonie. La ministre espère toutefois que le conflit sera réglé d’ici là.

Ecoutez ci-dessous la réaction de George Pau-Langevin au micro Outre-mer 1ère de Serge Massau :