Migrants : trois morts dans un nouveau naufrage de kwassa au large de Mayotte

faits divers
Anjouan-Mayotte : la mer Méditerranée n’est pas le seul cimetière maritime de migrants
Comme l'Europe en Méditerranée, la France utilise radars, hélicoptères et gendarmes embarqués pour tenter de lutter contre l'immigration clandestine entre Anjouan et Mayotte. ©GENDARMERIE NATIONALE / AFP
Une barque de migrants a fait naufrage au large de Mayotte dans la nuit de dimanche à lundi. Trois personnes ont trouvé la mort dans cette embarcation sur laquelle se trouvait une trentaine de passagers en provenance d'Anjouan. 18 personnes sont toujours portées disparues.
Un kwassa (barque de fortune transportant des migrants comoriens) a fait naufrage dans la nuit de dimanche à lundi dans le lagon de Mayotte. Au moins trois personnes sont décédées, a indiqué à l'AFP le procureur de Mayotte, Joël Garrigue.

Bilan très lourd du naufrage d'un kawassa au large de la petite terre . Pour l'instant 3 morts (bilan revu à la...

Posted by Mayotte 1ère on lundi 28 septembre 2015

"Le bilan provisoire est de trois morts : une femme de vingt ans et deux enfants dont les corps ont été retrouvés par la brigade nautique de la gendarmerie. Sept ou huit personnes ont été récupérées à terre et selon les estimations, plus ou moins 30 passagers étaient dans cette embarcation qui a chaviré", a déclaré le procureur. 

Joël Garrigue a ajouté que la préfecture de Mayotte a mis en oeuvre le maximum de moyens pour retrouver les gens dont on ne connaît pas le sort en ce moment. Il a expliqué également que le fort coefficient actuel des marées rend les recherches très difficiles. "Au niveau du parquet, une enquête est ouverte pour homicide involontaire et si on arrive à identifier le ou les passeurs, ils encourent 10 ans d'emprisonnement", a encore indiqué le procureur de la République à l'AFP. Ce mardi 29 septembre, 18 personnes sont toujours portées disparues et les recherches se poursuivent.

 

Le témoignage d'un rescapé en shimaoré

Rescapé du naufrage de Kwoissa au large de Mayotte la suite dans votre journal télé de 19h00

Posted by Mayotte 1ère on lundi 28 septembre 2015


Des drames réguliers

Les drames de l'immigration touchent aussi la France. Entre le département de Mayotte et l’île comorienne d’Anjouan, dans le canal du Mozambique, les traversées clandestines sont régulièrement meurtrières. En 2014, près de 20 000 reconduites à la frontière ont eu lieu à Mayotte.

Réaction de la ministre des Outre-mer
Dans un communiqué, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, fait part de son émotion après le naufrage du "kwassa", intervenu dans la nuit du 27 au 28 septembre au large de Petite-Terre à Mayotte. La ministre présente ses condoléances aux familles et se tient informée régulièrement de l’avancée des recherches qui se poursuivent. 18 personnes sont toujours portées disparues.