Un corps retrouvé, les recherches continuent après le naufrage du cargo disparu au large des Bahamas

faits divers
Ouragan Bahamas
Les gardes côtes américains continuent de chercher des survivants après le naufrage du cargo El Faro, disparu jeudi dans l'Atlantique. ©US COAST GUARD / AFP
Piégé par l'ouragan Joaquin, le cargo El Faro a fait naufrage au large des Bahamas. Les gardes côtes américains annoncent avoir retrouvé en mer le corps d'une personne. Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver d'éventuels des survivants.
Piégé par l'ouragan Joaquin, le cargo El Faro, disparu depuis jeudi dans l'Atlantique, a fait naufrage. Les secours américains annoncent, ce lundi 5 octobre, avoir retrouvé en mer le corps d'une personne. Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver d’éventuels survivants.

Un bateau de sauvetage

"Nous avons identifié des restes humains dans une combinaison de survie" du cargo et un bateau de sauvetage endommagé a été retrouvé sans personne à bord, ont indiqué les gardes-côtes lors d'une conférence de presse. "Nous pensons que (le cargo) a coulé là où il a dit se trouver jeudi", et "les recherches de survivants continuent", ont-ils précisé. 33 personnes se trouvaient à bord, (28 Américains, 5 Polonais). Les familles des victimes ont été informées.


Des conteneurs retrouvés

Les équipes de secours avaient déjà localisé un conteneur et des objets flottants dans la zone de recherches, avaient annoncé dimanche les gardes-côtes américains et le propriétaire du bateau. Deux bateaux dépêchés par le propriétaire du cargo, la société Tote Maritime, ont retrouvé dans la mer un conteneur "qui semble venir" du cargo, avait annoncé dans un communiqué Tim Nolan, le président de Tote Maritime.

D’importants moyens de recherches

De leur côté, les moyens aériens engagés par les gardes-côtes ont localisé des objets - bouées et gilets de sauvetage notamment - flottant dans la zone de recherche.

Le cargo battant pavillon américain n'a pas donné signe de vie depuis jeudi, lorsqu'il a signalé une perte de propulsion et une entrée d'eau, alors maîtrisée. Il faisait état d'une gîte de 15 degrés. Le bateau reliait Jacksonville (Floride) à San Juan (Porto-Rico).