publicité

Rugby : Simon Zebo, un Irlandais aux origines martiniquaises face au XV de France

Né à Cork en Irlande de père martiniquais, Simon Zebo fait partie de l’équipe du XV du Trèfle. Dimanche 11 octobre, il ne sera pas sur le terrain mais il soutiendra les Irlandais qui affrontent le XV de France à Cardiff.

Simon Zebo lors du match entre l'Irlande et l'Italie, le 4 octobre. © ADRIAN DENNIS / AFP
© ADRIAN DENNIS / AFP Simon Zebo lors du match entre l'Irlande et l'Italie, le 4 octobre.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
C’est un drôle de match qui s’annonce pour Simon Zebo. Son père est Martiniquais, lui est Irlandais et dimanche 11 octobre, même s'il n'a pas été retenu pour la rencontre, il soutiendra le XV du Trèfle contre la France à Cardiff, pour la coupe du monde de Rugby. Âgé de 25 ans, l'ailier ou arrière de l'équipe d'Irlande et du Munster est né à Cork, en Irlande. 

"Je me sens complètement irlandais et j'ai toujours voulu représenter l'Irlande, affirme Simon Zebo. Mon père va regarder comme d'habitude le match avec son maillot bleu, mais tout le reste de la famille me soutiendra. Après, ce sera vraiment une occasion unique d'affronter mon deuxième pays. La dernière fois était spéciale, puisqu'il s'agissait de la première. Mais le contexte d'une Coupe du monde est si spécial que ce moment restera gravé en moi pour toujours".

Siman Zebo est né à Cork en 1990. © LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP Siman Zebo est né à Cork en 1990.

L’histoire familiale

En deux chiffres, Simon Zebo c’est : 1,87 m et 93 kg. De nationalité irlandaise, le jeune homme est Français par son père, Arthur Zebo qui avait failli participer aux Jeux Olympique de Montréal, en 1976, sur 800 mètres, avant de renoncer sur blessure.

Ses parents se sont rencontrés à Paris. Son père, Arthur Zebo, venait d’y arriver pour son service militaire lorsqu’il a rencontré sa mère, Lynda, une athlète irlandaise en vacances dans la capitale. Ensemble, ils se sont installés à Cork où est né Simon Zebo.

21 sélections avec l’Irlande

Le jeune irlandais a été formé au prestigieux Presentation Brothers College de Cork. Avec 21 sélections en équipe d’Irlande, il est considéré comme un as du rugby. "Technique hors pair, joueur hallucinant", les observateurs sont élogieux. Même si ce n’est pas sa première fois, il aurait adoré affronter à nouveau la France, mais le sélectionneur de l’Irlande, Joe Schmidt, a décidé de se passer de lui. Même s’il a joué titulaire et remplaçant lors des trois précédents matchs de ce mondial, il restera sur le banc, dimanche.

Simon Zebo lors du match contre la Roumanie le 27 septembre. © BEN QUEENBOROUGH / BACKPAGE IMAGES LTD / DPPI MEDIA
© BEN QUEENBOROUGH / BACKPAGE IMAGES LTD / DPPI MEDIA Simon Zebo lors du match contre la Roumanie le 27 septembre.

Il comprend le Français sur le terrain

Pourtant, Simon Zebo a un autre atout : sa double culture. Face aux Bleus, il aurait pu sérieusement aider ses coéquipiers irlandais sur la pelouse du Millénium à Cardiff puisqu’il comprend parfaitement le Français. "Si jamais j'entends les consignes des Français, je serais bien évidemment heureux de les traduire, mais encore faudrait-il pour ça que je sois sur le terrain !," avait-il déclaré avant d'apprendre ce vendredi qu'il n'était pas retenu dans la sélection.


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play