La "prime bagasse" revalorisée par le gouvernement

économie
20141126Usine sucrière
©Reunion1ere
Manuel Valls l'avait promis lors de son déplacement à La Réunion en juin dernier : la "prime bagasse" est revalorisée, passant de 13 euros par tonne de canne à sucre à 14,5 euros. Il s'agit de favoriser la production d'électricité à partir de la biomasse issue de la canne à sucre.  
C'est un communiqué commun de George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer et de Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'Energie qui l'annonce : dans un arrêté publié au Journal officiel, le gouvernement a décidé de revaloriser la "prime bagasse", en clair la prime versée aux installations qui produisent de l'électricité à partir de biomasse issue de canne à sucre dans les départements d'Outre-mer. 

+1,5 euro la tonne

L'aide versée est actuellement de 13 euros par tonne. Dorénavant, elle va passer à 14,5 euros par tonne.  Le montant de la prime était jusqu'à présent notamment indexée sur le cours du charbon. Le gouvernement a décidé de mettre fin à cette indexation pour réduire "la dépendance des systèmes électriques insulaires à la fluctuation du cours des énergies fossiles". 

Le gouvernement assure que "cette revalorisation permettra de développer les énergies renouvelables et de conforter la filière canne-sucre-rhum dans les Outre-mer". Le communiqué indique enfin que "cette revalorisation sera prise en compte dès la campagne sucrière 2015".