publicité

J-2 : 22 parisiens à l'assaut du Grand Raid

Dans quelques jours, Blandine, Etienne, Lionel et 18 collègues de travail prendront le départ du Grand-Raid à La Réunion. L'objectif est évidemment d'aller jusqu'au bout, pour endosser le désormais célèbre maillot "j'ai survécu", mais aussi de collecter des fonds pour l'association Appedia Autisme.

© La1ere.fr
© La1ere.fr
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le , mis à jour le
Les spécialistes du Grand Raid vous le diront, s'entrainer à Paris n'est pas le cadre idéal pour participer à une épreuve dont le dénivelé atteint jusqu'à 9900 mètres. Qu'importe ! La joyeuse équipe de Dassault Sports Suresnes ne fait aucun complexe. D'abord parce que certains d'entre eux sont déjà allés au bout de l'épreuve et ensuite parce qu'il est parfaitement possible de se préparer dans une région où le point culminant, la colline d'Elancourt dans les Yvelines, atteint seulement 231 mètres.


"Le prix à payer pour être au maximum de sa forme"

© La1ere.fr
© La1ere.fr

7 d'entre eux s'aligneront au départ de la Diagonale des fous (164 km et 9917 mètres de dénivelés), 3 s'élanceront sur le trail de Bourbon (97 km et 5655 mètres de dénivelés) et enfin 12 s'essaieront à la Mascareignes (65 km et 3922 mètres de dénivelés). Un défi qui nécessite quelques sacrifices pour être au top de sa forme. Depuis quelques mois, quand les salariés de l'entreprise prennent leur pause déjeuner, nos coureurs, eux, chaussent leurs baskets et enfilent leur tenue de sport direction les parcs parisiens pour 1 heure d'entrainement en moyenne du lundi au vendredi et quand arrive le week-end pas question de décompresser. Les sorties se font plus longues et plus difficiles dans les forêts parisiennes avec une préférence pour le circuit des "25 bosses" en forêt de Fontainebleau, en Seine et Marne. C'est, affirment t-ils, "le prix à payer pour être au maximum de sa forme le 22 octobre prochain."

Courir n'est pas le seul moteur de l'équipe

© Appedia
© Appedia

Au-delà des bienfaits qu'ils trouvent dans la pratique intense d'un sport, il y aussi la satisfaction de participer à une bonne cause. Cette année, les coureurs du Club Dassault Sports porteront fièrement sur les hauteurs du Piton sec ou sur le sentier du col du Taïbit,  un tee-shirt frappé des initiales de l'association Appedia Autisme. Leur effort permettra de collecter des fonds pour financer un voyage de 16 jeunes autistes au Québec. un séjour de découverte et d'échange qui sera ponctué par un colloque pour échanger sur les pratiques des professionnels en France et au Québec.

Bonus : le reportage vidéo

Entrainement parisiens Grand Raid


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play