Portrait du Martiniquais Patrick Louise-Alexandrine, lauréat régional des Talents des Cités 2015

concours
Patrick Louise-Alexandrine
©DR
Le lauréat, Patrick Louise-Alexandrine, est à la recherche du financement pour ouvrir sa propre école d’animation, EIMAJIN, dans la région parisienne.  Il veut créer une école pour permettre aux jeunes du quartier d’accéder aux métiers de l’infographie et d’animation.
 Infographiste
Patrick Louise-Alexandrine, 39 ans, est venu habiter dans la banlieue est de Paris après avoir passé son bac en Martinique. Il a fait des études en animation des jeux vidéo et il est devenu infographiste, web designer et développeur.  Depuis 15 ans, il enchaîne divers projets comme l’animation en 3D pour les films d’animation comme Garfield et Un Monstre à Paris
 
Parallèlement, il enseigne l’infographie et l’animation dans plusieurs écoles à Paris.  Il y a quelques années il a décidé de combiner sa passion pour son métier et l’enseignement en créant sa propre École Internationale des Métiers de l’Animation et du Jeu Interactif (EIMAJIN).  L’objectif : former les futurs infographistes issus des quartiers défavorisés : "Je me focalise sur les jeunes en voie de réinsertion ou qui ont abandonné le milieu scolaire. Je veux être une école de la deuxième chance pour eux."

J’ai toujours aimé dessiner.  C’est une passion chez moi. » (Patrick Louise-Alexandrine)


 





Formation d’infographiste

Patrick Louise-Alexandrine explique qu’il a voulu ouvrir une brèche pour permettre aux jeunes des quartiers d’accéder à cette formation normalement coûteuse. Une formation dans une école d’animation coûte théoriquement entre 6 000 à 12 000 euros par an pendant 3 à 6 ans mais Patrick propose une formation accélérée sur 2 ans pour 3 000 euros par an. Il espère que l’Etat va aider les jeunes des quartiers à accéder à cette formation et donc leur permettre d'apprendre un métier d’avenir.
 
Patrick a reçu une aide précieuse dans toutes ses démarches d’entrepreneur via un organisme d’accompagnement de création d’entreprise : le BGE Adil à Paris. Le lauréat a fait une formation de 8 mois pour apprendre de A à Z les bases de la création d’entreprise. C’est aussi grâce au BGE Adil que Patrick a participé au concours Talents des Cités car ils sont co-organisateurs.
 

Concours Talents des Cités

Initié en 2002 par le ministère de la ville et le Sénat, Talents des Cités est un concours d’aide à la création d’entreprise dans les quartiers prioritaires de la ville. Ce prix distingue une quarantaine d’entrepreneurs qui contribuent à créer et pérenniser des activités et des emplois dans leurs quartiers. Depuis 14 ans, ces Talents ont déjà créé plus de 4 000 emplois. C’est une action positive et concrète qui valorise les initiatives d’habitants de ces quartiers qui sont de véritables viviers de talents et de compétence.
 

Regardez le reportage 


Business Angels

Son passage à la radio était utile car le but de Patrick est de faire connaître son projet.  Actuellement, il est dans le stade de recherche de la levée de fonds. Dans cette veine, il a participé, le 13 octobre à Paris, à "IT Tuesday", une "speed meeting" ou rencontre entre les "Business Angels" et les entrepreneurs pour trouver des investisseurs. Cet événement a rassemblé beaucoup de porteurs de projets, aux alentours 1000 !  Patrick a pu rencontrer seulement quatre "Corporate Angels" et il attend les retours mais il reste confiant. 
 
Dans le même temps Patrick est en train de mettre en place une campagne de crowdfunding (financement participatif) qu’il lancera sur le web d’ici la fin du mois via la plateforme KissKissBankBank. Patrick a réitéré son détermination d’ouvrir son école en disant qu’il ne baissera pas les bras.
 
Voir Aussi:
Metier d'animation en 2 et 3 D

Metier d'infographiste 


            
Les Outre-mer en continu
Accéder au live