publicité

Un réalisateur guadeloupéen présente un documentaire sur l'univers impitoyable du tennis professionnel

Le Guadeloupéen Mehdi Darlis, ancien joueur de tennis semi-professionnel, est un ami d'enfance de Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga. Dans un film documentaire de 75 minutes, "Over the net" (au delà du filet), il raconte l'envers du décor du tennis professionnel, un univers sanspitié

© DR
© DR
  • Par David Ponchelet
  • Publié le
"Au delà de la 100ème place mondiale, les joueurs de tennis survivent. Ils gagnent en apparence beaucoup d'argent, mais ils en dépensent plus pour aller de tournois en tournois". Mehdi Darlis, Guadeloupéen de 27 ans, connaît bien l'univers du tennis professionnel : jeune, il a suivi les filières de détection avec trois amis d'enfance, "les trois blacks", comme il les appellent. Deux sont devenus célèbres : Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga. Un troisième,  Paterne Mamata (originaire du Congo), n'a pas connu cette réussite : il a été 879ème mondial au classement ATP et, âgé aujourd'hui de 29 ans, il hésite à stopper sa carrière qui a connu plus de bas que de hauts. 

Le décalage entre rêve et illusion

Dans le documentaire de 75 minutes qu'il a achevé en mai 2015 et pour lequel il cherche un distributeur, Mehdi Darlis a voulu montrer le décalage qui existe entre les quelques joueurs de tennis millionnaires qui passent à la télé, et tous les anonymes de la petite balle jaune qui vont de camps d'entrainement en tournois futurs et challengers. Le réalisateur explique le fossé qui existe entre les 100 premiers mondiaux et les autres :"Un joueur du top 100 éliminé au premier tour de Roland Garros gagne tout de même 30 000 euros.  30 000 euros c'est environ ce que gagne pour toute la saison un joueur classé hors du top 100. Avec ça, il doit se payer les déplacements, les hôtels et doit voyager chaque semaine".

Regardez un extrait du documentaire 

Extrait du documentaire "Over The net"
"Over the net" est un documentaire sur les coulisses du monde du tennis professionnel, réalisé par le Guadeloupéen Mehdi Darlis  -   - 

Le parcours de Mehdi Darlis

Deux ans plus jeune que Monfils Tsonga et Mamata, Mehdi Darlis a suivi la filière classique de détection des jeunes joueurs. Mais à l'âge de 16 ans, ses parents ne pouvant plus suivre financièrement l'ont fait revenir en Guadeloupe. Ils étaient également inquiets de la précarité de ce statut d'espoir du tennis. C'est pourquoi Mehdi a repris des études, passé son bac avant de partir 4 ans en Louisiane poursuivre ses études et reprendre le tennis. Ayant un statut de semi-professionnel, à 22 ans, il a décidé de stopper définitivement le tennis. 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play