Attentats à Paris : un Guyanais échappe au pire grâce à son téléphone portable

terrorisme
Sylvestre portable attentats
©DR
Il s'appelle Sylvestre, vit à Saint-Laurent du Maroni et se trouvait à proximité du Stade de France vendredi soir, au moment de l'un des attentats qui ont ensanglantés Paris. C'est son téléphone portable qui l'a sauvé. Témoignage.
Vendredi 13 novembre au soir, Sylvestre, qui vient de Saint-Laurent du Maroni, se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. A proximité du Stade de France, il est passé près d'un restaurant où se produisaient une attaque terroriste perpétrée par trois kamikazes qui ont fait exploser leurs ceintures d'explosifs.

Un éclat dans le téléphone

C'est son téléphone portable qu'il utilisait à ce moment qui a probablement sauvé Sylvestre. Un éclat s'est en effet fiché dans le téléphone, protégeant la tête du jeune homme. Regardez les images et le témoignage de Sylvestre :
 
Témoignage de Sylvestre, sauvé par son portable aux abords du Stade de France où trois terroristes portant des ceintures d'explosifs ont commis un attentat vendredi 13 novembre

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live