publicité

La voix du Réunionnais Jean-Michel Clain, le frère de Fabien Clain, identifiée elle aussi dans le message de revendication des attentats

Selon des informations du Monde, la voix de Jean-Michel Clain, le frère cadet de Fabien Clain aurait elle aussi été identifiée dans les chants accompagnant le message de revendication de Daech suite aux attentats de Paris. Les deux hommes sont originaires du quartier du Moufia à La Réunion.

La voix du djihadiste réunionnais, Jean-Michel Clain, frère cadet de Fabien Clain aurait été identifiée dans la vidéo de revendication de Daech. © © PIÈCES À CONVICTION / FRANCE 3 (CAPTURE D'ÉCRAN)
© © PIÈCES À CONVICTION / FRANCE 3 (CAPTURE D'ÉCRAN) La voix du djihadiste réunionnais, Jean-Michel Clain, frère cadet de Fabien Clain aurait été identifiée dans la vidéo de revendication de Daech.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Selon Le Monde, l’homme qui chante avant et après la lecture du communiqué de revendication des attentats de Paris, a été identifié comme étant Jean-Michel Clain. Âgé de 34 ans, il est le frère cadet de Fabien Clain, identifié lui comme la voix principale de ce message.

Un chant guerrier entonné par Jean-Michel Clain

Sur cet enregistrement sonore figure d'abord un chant - en Français - aux termes guerriers, entonné par plusieurs voix dont celle de Jean-Michel Clain, d'après les informations du Monde. Le message sonore dure 5 minutes et 25 secondes. Le djihadiste réunionnais Fabien Clain parle un Français sans accent et revendique les attaques kamikazes perpétrées par l’Etat islamique, vendredi 13 novembre, à Paris. 

Un texte lu par Fabien Clain

Fabien Clain lit le communiqué de revendications et cite des extraits du Coran. Il se réjouit de la mort "des idolâtres" du Bataclan, des "croisés" et prévient "cette attaque n'est que le début de la tempête et un avertissement pour ceux qui veulent méditer et retirer leurs leçons." L'enregistrement s'achève par une reprise du chant guerrier du début. (Afin de ne pas véhiculer cette propagande terroriste, nous ne diffusons pas cette bande sonore).

Originaires de La Réunion, les frères Clain ont grandi dans le quartier du Moufia à Saint-Denis avant de venir s’installer en métropole, notamment à Toulouse. Dans leur parcours vers le terrorisme, les trajectoires des deux frères seraient liées.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play