outre-mer
territoire

Le Japon va reprendre la chasse à la baleine dans l'Antarctique

environnement
Le Japon va reprendre la chasse à la baleine en Antarctique
Le Japon va reprendre la chasse à la baleine en Antarctique d'ici à la fin de mars 2016. ©HO / AUSTRALIAN CUSTOMS SERVICE / AFP
Après plus d’un an d’interruption et malgré les critiques internationales, le Japon va reprendre la chasse à la baleine "à des fins scientifiques" en Antarctique d'ici à la fin de mars 2016. Outre-mer, les baleines sont présentes de la Polynésie à Saint-Pierre-et-Miquelon, en passant par La Réunion.
Le Japon va reprendre la chasse à la baleine "à des fins scientifiques" en Antarctique d'ici à la fin de mars 2016. La décision a été prise vendredi 27 novembre après plus d’un an d’interruption.

Une réduction des prises

Le Japon avait été contraint de renoncer à chasser la baleine en Antarctique pour la saison 2014-2015 à la suite d'un arrêt de la Cour internationale de justice (CIJ). L'agence japonaise des pêcheries a depuis informé la Commission baleinière internationale (CBI) qu'elle allait reprendre la chasse en Antarctique en réduisant des deux tiers le nombre de baleines chassées, qui sera limité à 333.

Les critiques de l’Australie

Les protecteurs de l'environnement australiens ont d'ores et déjà critiqué la décision du Japon, demandant à leur gouvernement d'intervenir.

Une entreprise japonaise avait été condamnée le 18 novembre par la justice australienne à  666 0000 euros d'amende pour avoir tué des petits rorquals de l'Antarctique dans un sanctuaire australien de l'océan Austral.

Une pêche qualifiée de scientifique

Le Japon a entamé ce qu'il qualifie de pêche scientifique à la baleine en 1987, un an après l'entrée en vigueur d'un moratoire international sur la pêche du mammifère marin. Le Japon estime que la consommation de baleine fait partie de sa culture alimentaire et que la plupart des espèces de baleine ne sont pas en danger.
Publicité