publicité

L'Etat en appelle au mécénat pour acquérir les archives d'Edouard Glissant

La Bibliothèque nationale de France souhaite acquérir un fonds d'archives du poète et essayiste martiniquais Edouard Glissant et lance un appel à contributions. Ces mêmes archives ont été classées trésor national en décembre 2014.

Edouard Glissant et son manuscrit du "Tout-Monde" © AFP/JACQUES DEMARTHON
© AFP/JACQUES DEMARTHON Edouard Glissant et son manuscrit du "Tout-Monde"
  • Par Maïté Koda
  • Publié le
Qui veut aider l'Etat à acquérir les archives du poète et écrivain martiniquais? Cette offre ne s'adresse pas au particuliers mais aux professionnels. L'avis d'appel au mécénat d'entreprise a été publié dans le Journal Officiel du 4 décembre.
 
Ces archives ont été classées Trésor National sur décision du ministère de la Culture en décembre 2014. Une décision justifiée par la volonté de l'Etat de conserver sur le territoire français une "œuvre majeure du patrimoine mondial". Après les avoir partiellement exposées dans le cadre des Journées du patrimoine en septembre, afin notamment d'encourager les mécènes potentiels, l'Etat lance un appel à contribution.
 

Manuscrit du "Tout-Monde"

Ces archives comprennent des documents de travail, mais aussi des textes plus personnels, tels que des agendas, des manuscrits et des correspondances privées. On y trouve notamment les cahiers manuscrits de ses romans  "Malemort" (1975) et "Tout-monde" (1995), ou encore de son essai "Faulkner Mississipi".
 
"Bien que peu documenté sur la période de jeunesse de l'auteur de la fin des années 40 à la fin des années 60, cet ensemble comporte néanmoins des inédits ou des raretés, comme des Notes pour un traité de la décolonisation écrites autour de 1959 ou les Actes du congrès constitutif du front antillo-guyanais de 1961", précise l'avis d'appel au mécénat.
Au total, c'est l'équivalent de 36 cartons de déménagements, des documents datés de 1951 à 2011, date de décès du poète,  qui seront acquis par la Bibliothèque nationale de France pour une valeur de 850 000 euros.
L'Etat précise aux volontaires de s'adresser à la Direction générale des patrimoines et leur rappelle qu'ils pourront bénéficier de réductions d’impôts.
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play