outre-mer
territoire

[SERIE] "Noël loin des siens" (2/6) : Thessa Dormois recrée l'ambiance guadeloupéenne dans la grisaille parisienne

noël
Thessa
© TDB / Thessa Dormois et ses amis guadeloupéens vont passer Noël ensemble. ©TDB
À l'approche des fêtes de fin d'année, La1ere.fr est partie à la rencontre de jeunes Ultramarins qui restent dans l'hexagone pendant les vacances de Noël. Témoignage aujourd'hui de Thessa Dormois, 20 ans, originaire du Gosier en Guadeloupe.
Ce n'est pas encore Noël, mais Thessa Dormois et ses amis sont déjà à la fête. Cette année, la Guadeloupéenne de 20 ans, originaire du Gosier, étudiante en deuxième année de sciences de l'éducation à Paris 8, a décidé de mettre les petits plats dans les grands. Dans son petit appartement du XXe arrondissement de la capitale, elle va rassembler "une quinzaine de copains guadeloupéens installés depuis cette année à Paris, voire plus".
Thessa et ses amis
© TDB / Thessa (en jaune) et Manuel (en noir, au centre) vont profiter de Paris pour Noël.

Menu 100 % guadeloupéen

À deux jours de Noël, ils sont près de dix "exilés" réunis pour préparer le dîner du réveillon. L'ambiance est festive et des éclats de rire jaillissent des fenêtres. Le menu est arrêté : "cochon de Noël, pois d'Angole, riz et bien d'autres choses", sourit Thessa. Ça tombe bien, Manuel Marival a rapporté quelques délicieuses surprises de Guadeloupe. "Du jambon, du rhum, des biscuits salés, des galettes", énumère l'étudiant en sport, venu spécialement en France à Noël pour voir ses "amis les plus proches" et leur apporter "la chaleur, la joie" qui manquent en hiver.

Regardez le reportage de France Ô / La1ere : 
 

À Paris "comme à la maison"

Dès que le début des vacances, "ça a démarré fort", assure la jeune femme. Afin de ne pas céder à la morosité parisienne, les étudiants guadeloupéens se retrouvent régulièrement chez les uns ou chez les autres. Ensemble, ils recréent l'ambiance de leur île natale. "C'est comme à la maison", lâchent-ils en chœur. Pendant des heures, partagent leurs expériences de Paris, s'échangent les bonnes adresses, racontent leurs souvenirs.
Bonne ambiance chez Thessa
© TDB / L'heure est à la bonne humeur chez Thessa.

"Un déchirement de repartir"

Comme l'année dernière, Thessa passera Noël loin des siens, à la fois un choix et une contrainte. "En Guadeloupe, je révise beaucoup moins. Il y a beaucoup trop de tentations : aller voir la famille, les amies...", confie Thessa. "C'est compliqué de payer un billet d'avion en étant étudiant. Et puis, c'est un déchirement de repartir dans l'hexagone après deux trois semaines au soleil", ajoute-t-elle.

Toute la journée du 24 décembre sera consacrée aux derniers préparatifs, "organiser l'appartement, préparer le repas, refaire un peu la décoration". Ensuite viendra l'heure de faire la fête. La soirée de Noël promet d'être longue.