publicité

Guadeloupe : Hélène Polifonte succède au député Ary Chalus à la tête de la mairie de Baie-Mahault

Le conseil municipal de Baie-Mahault a élu jeudi Hélène Polifonte maire de cette commune, poumon économique de la Guadeloupe. Elle succède ainsi au député-maire de Baie-Mahault, Ary Chalus, élu président du Conseil régional le 18 décembre. 

Hélène Polifonte (ici en 2012) succède à Ary Chalus à la tête de la mairie de Baie-Mahault. © DR
© DR Hélène Polifonte (ici en 2012) succède à Ary Chalus à la tête de la mairie de Baie-Mahault.
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
M. Chalus, élu à la tête de la mairie de Baie-Mahault depuis 2001, réélu en 2008 et en 2014 et devenu député de la troisième circonscription de la Guadeloupe en 2012, perdait automatiquement son mandat de maire et redevenait simple conseiller municipal après son élection comme président de la Région Guadeloupe.
 
Il ne pourra pas conserver non plus ce mandat de conseiller municipal, en vertu de la loi sur le non-cumul des mandats, et dispose d'un délai de trente jours à compter du 18 décembre pour démissionner. Avec 36 sièges sur les 39 que compte le conseil attribués à la liste "Alliance démocratique" emmenée par M. Chalus, il n'y aura eu aucun suspense avec une seule candidature proposée : Héléne Polifonte, 49 ans, a succédé à M. Chalus, au côté duquel elle a fait son entrée en politique lors des municipales de 2001.
 

Très émue

Cette professeure d'histoire-géo et mère de deux enfants était jusqu'alors 2ème adjointe au maire et 7ème vice-présidente du Conseil régional sous la précédente mandature. Très émue, elle a reçu son écharpe des mains d'Ary Chalus, qui a félicité Mme Polifonte, déclarant lui faire "confiance pour mener à bien les affaires de la commune." Il lui a par ailleurs assuré que "la Région (serait) aux côtés de l'équipe municipale comme aux côtés de tous les maires de Guadeloupe (...) au même niveau."
        
Mme Polifonte a remercié ses proches et a dit avoir "pleine conscience de la responsabilité" qu'elle s'apprête à exercer. Ary Chalus a réaffirmé sa volonté de ne pas briguer un second mandat de parlementaire : "En 2020 (...) je ne serai plus député mais je serai conseiller municipal de cette équipe."

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play