outre-mer
territoire

Edmonde Charles-Roux virée de "Vogue" en 1966 après avoir voulu imposer une femme noire en couverture

médias
Edmonde Charles-Roux
©BORIS HORVAT / AFP - Vogue Paris
En 1966, Edmonde Charles-Roux, journaliste et romancière, morte mercredi à l'âge de 95 ans, avait voulu imposer une femme noire en couverture du mensuel Vogue dont elle était la rédactrice en chef. Une décision qui lui a coûté sa place.
C'est une période moins connue de la vie d'Edmonde Charles Roux. Celle qui fût résistante durant la guerre, lauréate puis présidente de l'Académie Goncourt, commandeur de la légion d'honneur, a également été durant seize années à la tête du magazine féminin "Vogue". L'épouse de l'ex-maire de Marseille, Gaston Deferre, intègre l'édition française du magazine en 1950 après un passage de deux ans à la rédaction du nouvel hebdomadaire Elle.

Je n'avais pas eu conscience que cette image allait à ce point choquer

Nommée rapidement rédactrice en chef, elle décide de consacrer, sur les 70 pages du journal, 30 à la mode et autant à la culture. Mais celle qui, par son talent et son audace, imposera un vent de fraîcheur inédit dans l'histoire de le presse féminine est remerciée après avoir voulu imposer une femme noire en couverture du magazine. Une volonté qui intervenait quelques semaines seulement après l'apparition de la mannequin Donyale Luna en une du Vogue britannique.

Dans un entretien au Monde en 2001, Edmonde Charles-Roux expliquait "Quand je suis allée chercher mon salaire chez le comptable [...] il m'a tendu l'enveloppe en disant : ++Je crains bien que ce ne soit la dernière.++ Je n'avais pas eu conscience que cette image allait à ce point choquer, il n'y avait aucun désir de provocation de ma part" avait-elle ajouté.
Edmonde Charles-Roux Donyale Luna
Edmonde Charles-Roux (à gauche) et Donyale Luna (à droite), le mannequin qui a fait la une de Vogue ©Kobal / The Picture Desk


Le magazine féminin consacre pour la première fois sa une à un mannequin noir en 1988

Pour voir un mannequin noir en Une de Vogue, il faudra finalement encore attendre vingt ans. En 1988 le magazine affiche pour la première fois en couverture un mannequin noir en la personne de Naomi Campbell.
Vogue Naomi
©Vogue
En mai 2010, Rose Cordero, née en République Dominicaine, fait la une de Vogue. 5 ans plus tard, en 2015, c'est le mannequin éthiopien Liya Kebede qui a les faveurs du magazine. Le mannequin, que l'on surnomme la "rose noire", avait déjà fait la couverture du magazine féminin en 2002.
Liya Kebede
©Vogue Paris
Edmonde Charles-Roux sera inhumée ce samedi à Marseille aux côtés de son mari, l'ex-maire de la ville Gaston Defferre, après une cérémonie religieuse dans la cathédrale de la cité phocéenne. 

 
Publicité