publicité

Expédition Karubenthos 2 en Guadeloupe : le tri avance

Au Muséum national d’histoire naturelle à Paris, des scientifiques viennent de terminer le tri de la moitié des espèces collectées lors de l’expédition Karubenthos 2 en Guadeloupe, avec à la clef la très probable découverte de 200 mollusques marins inconnus jusqu’alors. 

Equipe de bénévoles au Muséum national d'histoire naturelle © CB
© CB Equipe de bénévoles au Muséum national d'histoire naturelle
  • Par Cécile Baquey
  • Publié le
Karubenthos 2, cette vaste campagne naturaliste de recherche en mer s’est déroulée en juin 2015 au large de la Guadeloupe. Sur le bateau Anthéa, des chercheurs, des passionnés de biologie ont collecté des milliers d’espèces marines. Karubenthos 2 portait sur une biodiversité assez méconnue : la faune et la flore des fonds profonds compris entre 100 et 1000 mètres. Selon Philippe Bouchet, responsable des expéditions au Muséum : "le domaine tropical profond reste la dernière frontière de l’exploration des océans"
 

Classement par familles

Au Muséum national d’histoire naturelle, Philippe Maestrati, assistant de conservation mène le tri des mollusques marins collectés en mer lors de Karubenthos 2. Cela fait 40 ans que ce technicien trie des espèces. Il faut les rincer, les sécher, puis les classer méticuleusement par familles. Aux côtés de Philippe Maestrati, une petite équipe de bénévoles composée de deux professeurs de biologie à la retraite et d’une chercheuse du CNRS récemment retraitée aussi procède de manière très efficace au classement des espèces.
 
Regardez de reportage tourné au Muséum par une équipe de France Ô :
 
Expédiction Karubenthos en Guadeloupe : le tri avance au Muséum

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play