publicité

A peine nommée au gouvernement, Hélène Geoffroy est au centre d'une polémique

Nommée secrétaire d'Etat à la ville, la Guadeloupéenne Hélène Geoffroy, députée maire de Vaulx-en-Velin, est au centre d'une polémique. A l'Assemblée, elle a voté hier contre le texte sur la déchéance de la nationalité pourtant défendu par...le gouvernement auquel elle appartient désormais. 

Hélène Geoffroy devant son local de campagne, dans le "vieux" Vaulx-en-Velin © Cécile Baquey
© Cécile Baquey Hélène Geoffroy devant son local de campagne, dans le "vieux" Vaulx-en-Velin
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
Native de Guadeloupe, Hélène Geoffroy est heureuse, naturellement, d'entrer au gouvernement, comme elle le dit sur Twitter.

Pourtant, pas de round d'observation, ni d'état de grâce pour la nouvelle secrétaire d'Etat à la ville. Hélène Geoffroy, native de Guadeloupe, se trouve au coeur de la première polémique liée au nouveau gouvernement. Elle a en effet la particularité, en tant que députée socialiste, d'avoir voté, à la veille de son entrée au gouvernement, contre un texte défendu par ce même gouvernement. Elle s'est en effet exprimée, comme 82 autres députés socialistes, contre le projet de loi constitutionnel sur la déchéance de nationalité pour les terroristes. 


Un refus en citant...Aimé Césaire

Pour justifier son choix de ne pas voter le texte, la députée maire de Vaulx-en-Velin a eu recours à une citation d'Aimé Césaire, comme elle l'explique sur Facebook :


© DR
© DR


La justification de la nouvelle ministre

Sur BFM TV, la nouvelle membre du gouvernement a répondu à demi-mots à cette polémique, se déclarant "honorée et ravie" de sa nomination. "J'espère amener ma modeste expertise au plus haut niveau de l'Etat." 
Helene Geoffroy BFM TV
##fr3r_https_disabled##


François Hollande contraint de justifier son choix

Interrogé sur France 2 à ce sujet, François Hollande a justifié ce choix de la faire tout de même entrer au gouvernement : 
"Elle a le droit, elle est parlementaire. Venant au gouvernement, elle respectera bien sur les décisions de que je prends (...) Je ne suis pas dans une caporalisation générale. Maintenant elle est au gouvernement, elle est solidaire."  1 455 222 852

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play