35 247 abdos en six heures : pari réussi pour le Martiniquais Eric Bermont, réalisé pour son ami Guadeloupéen Loïc Liber

sport
eric bermont
C'est le mardi 26 juillet qu'Eric Bermont réalise son exploit de 35 247 abdos à Vias près de Montpellier. ©Ludmilla Zie
Il s’était lancé le défi fou de réaliser 25 000 abdos en six heures près de Montpellier. L’ancien militaire avec son association Canal de vie en fera 10 000 de plus. Un exploit sportif pour mettre en lumière son ami Guadeloupéen, Loïc Liber, seul survivant des attentats de 2012 à Montauban et Toulouse.

C’est sur la plage de Vias à côté de Montpellier que le Martiniquais Eric Bermont a décidé de réaliser son défi fou de réaliser 25 000 abdos en six heures. Il en réalisera finalement 35 247 sous un tonnerre d'applaudissements ! Sur son compte Facebook, il explique l'abandon à partir de 9000 était proche mais grâce à des encouragements soutenus tout le long le défi sportif se réussi.”

Eric Bermont réalise son pari fou. Objectif : 25 000 abdos en six heures. ©Ludmilla Zie

Sur place, autour de lui, de nombreuses personnes étaient présentes. Marie-Ange membre de l'association comptabilise le nombre d'abdominaux réalisés "et on marque l'heure pour qu'il puisse avoir un suivi." Quant à Evann, 13 ans, venu par curiosité c'est avec des yeux admiratifs qu'il regarde l'ancien militaire réaliser ses abdos :"C'est quand même énorme, pour moi c'est impossible… s'il y arrive franchement Bravo…Ce qui est encore plus fou c'est qu'il le fait pour d'autres personnes ! "

Sur les réseaux sociaux nombre d’internautes le soutenait également, à l’image de Marguerite qui commente sa publication Facebook : “Total respect et bravo Kiki pour ce bel exploit !”, Marie depuis La Réunion : “Bravo kiki t'es le meilleur par la pensée j'étais là je t'envoie le soleil de la Réunion en avance bisous à tous”, et même jusqu’en Corrèze : “Mes respects et félicitations”, lui écrit Céline.

Une fois l'effort terminé, l'esprit festif perdure avec la présence de danseurs polynésiens, des groupes de musiques et de nombreux militaires venus soutenir leur ancien collègue, Eric Bermont.

Un pari sportif pour une bonne cause

Ce pari, Eric Bermont, le fait pour son ami Guadeloupéen Loïc Liber, seul survivant des attentats de Montauban et de Toulouse en 2012. C’est grâce à son association “Canal de vie”  fondée en soutien au caporal-chef, qu’une très forte relation s'est nouée.

En octobre, le Martiniquais se rendra avec son association à La Réunion pour réaliser l’ultra-trail de la Diagonale des fous. Une des courses les plus dures au monde. "Canal de vie, avec l'association la Raj (Réunion Aventure en Joêlette) et l'association du Grand Raid, participera avec un blessé de guerre au 100 km de la Diagonale des Fous", explique le sportif. L’objectif : ne jamais oublier le sort de son ami Loïc.