3x3 ou 5x5 ? Le basketteur martiniquais Dominique Gentil refuse de choisir

basket-ball
Le basketteur martiniquais Dominique Gentil.
Selfie du Martiniquais Dominique Gentil. ©DG.
Un amour passionné : le basket. Et deux maîtresses à qui il donne tout : le 5x5, l'hiver et le 3x3, l'été. Le Martiniquais Dominique Gentil vit tous les baskets. Avec l'équipe du Havre pour le 5x5 et bientôt au sein d'un grand club helvétique pour le 3x3.

À 33 ans, le gaillard est toujours aussi grand. Un mètre 97 ! Dominique Gentil paraît pourtant moins massif. Son physique demeure impressionnant, mais encore une fois, moins massif. "C'est tout simple, lâche le Martiniquais. En arrivant au Havre en 2020, j'affichais 125 kilos sur la balance. Aujourd'hui, je suis à 105."

Une sacrée perte de poids qui s'est accélérée ces trois derniers mois. Moins dix kilos. Un résultat obtenu sans aucune aide extérieure. Juste en mode Warrior Gentil. "Du jour au lendemain, j'ai fait une croix sur le riz, les pâtes et le pain. Place aux légumes verts et aux fruits. Et fini le grignotage. Je me suis conditionné pour cette révolution alimentaire. Conséquence : mes articulations me remercient chaleureusement."

Le basketteur martiniquais Dominique Gentil.
Le basketteur martiniquais Dominique Gentil sous le maillot du Havre. ©Cyril Douyère.

 

Titré avec Le Havre ?

L'hiver, Dominique Gentil se consacre donc au basket 5x5. Le Martiniquais termine sa deuxième saison en Nationale 1 avec Le Havre. Et cette deuxième saison pourrait être symbole de titre. "Après un début de championnat difficile, nous avons fini en trombe à la première place de notre poule. Le Havre fait légitimement partie des candidats sérieux à la montée en Pro-B." Avec un défi supplémentaire : dynamiser le public normand. "Le Havre a plus un public de spectateurs que de supporters. Pour les faire hurler, il faut vraiment jouer le feu. Ce challenge me plaît bien."  

Si Le Havre retrouve la Pro-B (deuxième division professionnelle), on peut imaginer que Dominique sera de l'aventure. Il a déjà connu la Pro-B à Nantes. Son expérience est évidente, précieuse. Sauf que… "Je ne sais pas encore ce que je ferai l'an prochain en 5x5. J'aimerais retrouver plus de temps de jeu. Avoir de l'impact dans une équipe. Au Havre, nous avons un effectif très riche. D'où des rotations de joueurs plus fréquentes. Dans le cadre d'un objectif collectif, ce n'est pas gênant. Mais j'aspire quand même à jouer plus."

 

Le basketteur martiniquais Dominique Gentil.
Le basketteur martiniquais Dominique Gentil en équipe de France 3x3. ©FFBB.

Le 3x3, sa deuxième vie

Tous les étés, la plage ? Pas pour Dominique. Pendant que les autres font la pause, le Martiniquais se consacre au basket 3x3. Devenant même capitaine de l'équipe de France. Jusqu'au TQO (Tournoi de Qualification Olympique) fatal de 2021. "La plus grosse déception de ma carrière. Seules les trois premières équipes du tournoi partaient à Tokyo. Nous terminons à la quatrième place. J'ai mis du temps à m'en remettre. Je crois même que je ne m'en suis toujours pas remis."  

Surtout que le triste été de Captain Gentil s'est terminé par une non-sélection à l'Euro 2021 à Paris. Choix du sélectionneur. "Il me l'a expliqué mais je n'ai pas compris." L'équipe de France sans Gentil passera complètement à côté de son Euro à la maison (élimination en quarts de finale contre la Serbie). Ironie de l'histoire : le Martiniquais demeure incontournable. Surtout chez les Bleues du 3x3. "Je suis très fier de leur parcours aux JO de Tokyo. Nous avions créé un groupe WhatsApp. Je ne voulais pas les déranger pendant leur aventure japonaise. Mais elles ont insisté pour échanger avec moi. Ce rôle de grand frère m'a beaucoup touché."

 

Transmettre à Lausanne ou ailleurs

L'été prochain, Dominique devrait changer de dimension. Tandis que l'équipe tricolore de basket 3x3 hésite à le rappeler, une formation étrangère finalise un contrat pro avec le Martiniquais. "J'ai donné mon accord oral à l'équipe de Lausanne qui fait partie du top 5 mondial." Dominique Gentil se prépare ainsi à voyager tout au long de l'été. Au gré des plus grands tournois internationaux. Avec si possible, un passage par la France en juillet. "Je reste le Français le plus titré avec quatre Open de France au compteur. Je vise une cinquième couronne avec Lausanne lors de l'édition 2022 qui se disputera à Reims."  

Cet amoureux éperdu de tous les baskets se donne encore quatre ou cinq ans au plus haut niveau. "J'ai commencé tard et je n'ai jamais eu de grosses blessures. Comme ma passion est intacte, j'ai du mal à me fixer une date de péremption." Et après ? "Après ? Je n'en ai pas la moindre idée. Seule certitude : je ne me retrouverai pas derrière un bureau. Impossible." En mouvement. Toujours. Et dans l'écoute. Le don. "J'ai besoin de transmettre. J'aime le contact avec les gens. Est-ce que ce sera dans le sport ? La musique ? Il est encore trop tôt pour le dire."

Le basketteur martiniquais Dominique Gentil.
Le basketteur martiniquais Dominique Gentil dans ses exploits avec l'équipe de France 3x3. ©FFBB.